Accueil

On a peine à haïr ce qu'on a bien aimé,

Et le feu mal éteint est bientôt rallumé.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... En attendant la moisson 2019, voici celles des Festivals Off précédents : 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Actualités
"Avignon-Avignon La Noire", d'André Morel Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
28-02-2020

"Avignon-Avignon La Noire", d'André MorelAvignon-Avignon La Noire, d'André Morel, à La voix oblique

En arrivant à Avignon au milieu des années 70 j'ai été frappé par la vision d'une femme vêtue de noir déambulant dans les rues en retenant un grand sac... Je l'ai vue durant bien des années, toujours la même, un visage taillé à la serpe, des rides insondables, une tignasse noire et une odeur de pisse pour terminer le tableau.

Cette femme était un élément du décor de la ville, on la voyait tout le temps... On ne l'entendait jamais, elle était toujours là, élément de la rue. Puis un jour elle a disparu.

Lire la suite...
 
"Play Loud", de Falk Richter Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
17-02-2020

"Play Loud", de Falk RichterDu 1er février au 30 mai 2020 le samedi à 21h au Théâtre de la Flèche
Durée : 1 h 15

Adaptation d'Anne MONFORT, mise en scène du Collectif Géranium

Avec Cécilia ANSEEUW, Léa DELMART, Adrien DEWITTE, Fiona LÉVY, Damien SOBIERAFF ou Quentin GOUVERNEUR, Margot MOLVINGER ou Mathilde WEIL

Six personnages en quête... de sens, échangent par l'intermédiaire de (paroles de) chansons ou de déclarations (théâtrales) ce que l'on résumerait assez bien par... quelques mots d'amour !

Mais la chose n'est pas aisée à l'heure des smartphones, où le repli sur soi de facto ne favorise pas le bon vieux face à face, où le virtuel va paradoxalement éclipser le réel, peu à peu vanishing in the air...

Ainsi le Play Loud de Falk Richter déployé par le Collectif Géranium vise-t-il, bouteille jetée à la mer qu'il ne tient qu'à nous de repêcher, à crier ce besoin d'amour que cette fin sans cesse annoncée/reportée du néo-libéralisme rend d'autant plus urgent à assouvir !

Et puis sortir d'un spectacle avec la banane, on en redemande...

Le samedi à 21h au Théâtre de la Flèche
77 rue de Charonne
75011 Paris
Réservations : 01 40 09 70 40
M° Charonne (Ligne 9)

 
"Loretta Strong", de Copi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
17-02-2020
"Loretta Strong", de CopiDu 22 février au 28 mars 2020 le samedi à 19h au Théâtre de la Flèche
Durée : 1 h

Mise en scène d'Élodie GUIBERT et Maïté LOTTIN, avec Maïté LOTTIN

La Terre va mal, au point qu'elle a envoyé des astronautes dans l'espace pour semer de l'or sur Bételgeuse...

... et accessoirement assurer une mission de reproduction de l'espèce humaine, mission mise à mal par la disparition prématurée des astronautes mâles !

Heureusement les survivantes, Loretta et Linda vont se dévouer pour la mener à... bien, en réquisitionnant pour sa vagine d'autres... mâles, rats embarqués et autres animaux, Plutoniens de passage, blob(s), or, etc.

Maïté LOTTIN incarne avec toute la folie et la démesure de ce texte de Copi cette Loretta Strong déjantée. Elle nous entraîne avec gourmandise dans son univers à l'ambiance sonore (Martin PONCET), lumineuse (Solange DINAND) et aux costumes clinquants (Léa EMONET) très SF, dans une scénographie de Lucie MEYER qui déroule et transforme avec beaucoup d'à propos et d'imagination les accessoires culino-ménagers de cette cabine spatiale - unité de lieu - improbable mais attachante ! Très.

Le samedi à 19h au Théâtre de la Flèche
77 rue de Charonne
75011 Paris
Réservations : 01 40 09 70 40
M° Charonne (Ligne 9)

 
"Charles Baudelaire un frère en idéal", de Fabrice Glockner Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
13-02-2020

"Charles Baudelaire un frère en idéal", de Fabrice Glockner"Charles Baudelaire un frère en idéal", de Fabrice Glockner aux éditions Cardère

Un dialogue imaginaire entre Baudelaire

et le  grand maître d'une loge maçonnique.

Baudelaire veut entrer dans la loge il rencontre à cet effet le grand maître

Dialogue exquis entre deux intellectuels que bien des points rapprochent  alors qu'on aurait pu penser le contraire

Lire la suite...
 
"Fil rouge (Le)" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
11-02-2020

"Fil rouge (Le)"Un cordon magique délié et révélé

Sincère et émouvant, ce spectacle vous conduira avec fraîcheur et nostalgie sur le chemin du souvenir et de la célébration d’une relation mère-fille.

Nourrie des écrits et des échanges que ces dernières ont pu avoir, cette rencontre qui est ici offerte à vivre touche les esprits car invite avec humanité et délicatesse à les retrouver et être ensemble pour partager un instant d’Amour.

Placée dans un décor au design contemporain et saisissant car singulier, Bunny captive l’attention de par la sensibilité et la pudeur qu’elle dégage.

Lire la suite...
 
"Paradoxe sur le comédien" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
11-02-2020

"Paradoxe sur le comédien"Un éveil aux réflexions de Diderot

Se positionnant immédiatement derrière un 4ème mur resserrant l’espace scénique sur eux-mêmes, Mahmoud Ktari et Grégoire-Gabriel Vanrobays, mettant en scène les pensées et réflexions de Diderot relatives au jeu d’acteur, sont ici à débattre, à se questionner sur ce qui fait le grand artiste.

Sont-ce les émotions ou la raison ?
Comment reconnaître et mesurer la qualité d’un comédien ?

Abordé de façon littéraire, sur un ton lisse, ce sujet des plus vivement intéressant se présente ainsi comme une dialectique venant à s’interroger sur la justesse d’expression et d’expressivité des acteurs.

Lire la suite...
 
"Satsang" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
11-02-2020

"Satsang"La révélation d’une vie sentimentale et libidinale égarée :
Que faire de sa vie lorsque l’on se sent incomprise et négligée par l’être aimé ?

Comédie mélodramatique écrite et interprétée par Laurence Bréhéret et Marie-Ève Dufresne, Satsang se révèle être un véritable miroir de l’existence humaine et de ses périples amoureux.

Se réalise ici une immersion lente et progressive au cœur de l’univers d’une femme bouleversée, abattue par les multiples sensations d’abandons et de délaissements éprouvées auprès de son mari.

Vient alors à se poser la question : Comment en est-elle arrivée là ? Et pourquoi ?
Pourquoi rester dans cette situation plutôt que de réagir ?

Lire la suite...
 
Jean-Marie Sirgue - Pensées profondes -anecdotes piquantes - Rendez-vous prochains (hiver 2020) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Webmaster   
17-01-2020
Pensées profondes – Anecdotes piquantes – Rendez-vous prochains (hiver 2020)

Notre nouvel épisode : «étape de création»

Résumé des épisodes précédents :

Imaginons une jolie table avec la nappe blanche et les couverts bien en place, à proximité d’une cuisinière. Imaginons un chef qui s’agite met une casserole d’eau à bouillir, ajoute du sel et des épices, jette une poignée de riz qu’il retire très vite avec une écumoire et qu’il verse dans l’assiette.

«Mais ce n’est pas encore cuit ?» vous exclamez-vous. On vous répond alors doctement : « C’est une étape de travail ».

C’est ainsi : il faut subir stoïquement dans les salles ce qui nous ferait bondir au restaurant. A une époque on anglicisait volontiers : « Work in progress » disait-on. On parle aujourd’hui de « restitution », de « sortie de résidence » ou « d’étape de création »… Il s’agit pourtant bien de la même chose : un travail non abouti exécuté par des artistes en détresse.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 8 sur 173
 
Image du moment
eee1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé