Il est si naturel d'estimer ce qu'on aime,

Qu'on voudrait que partout on l'estimât de même ;

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Brèves
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici (enfin) la moisson 2017, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
"Crises - Les pièces mortes ", de Lars Norén Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
20-07-2015
"Crises - Les pièces mortes ", de Lars NorénDu 4 au 26 juillet 2015 à 19h45 au Célimène

Durée : 1h15

Une Hot House, un Vol au-dessus d'un nid de coucou suédois où le seul "traitement" des pensionnaires, laissés à eux-mêmes - à part un garçon d'étage qui pourrait bien en faire partie - semble de s'accrocher au diagnostic qu'on leur a donné à leur arrivée et de se comporter en conséquence !

Un microcosme hospitalier non exempt de clichés mais que chaque comédien(ne) (ils sont jusqu'à huit sur scène) parvient à rendre convaincant, pour un final non moins prévisible mais c'est un peu la loi du genre...

Bravo donc à la Cie Attr'Act qui, après Bobby Fischer vit à Pasadena l'année dernière semble développer une affinité pour les pièces de Lars Norén !

 
"Temps de folie", de et avec Stefania Colombo, Samir Suez Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
20-07-2015
"Temps de folie", de et avec Stefania Colombo, Samir SuezDu 4 au 26 juillet 2015 à 18h au Centre Européen de Poésie d'Avignon

Durée : 1h10

Imaginons que Léonard de Vinci n'ait jamais existé : pas de Joconde, pas de Japonais à Paris (seulement en Provence, et encore...), etc.

Maintenant, imaginons que Galilée n'ait jamais existé : pas d'isochronisme des pendules, mais surtout...

... le pape d'Avignon (Ah, bah oui, il y en a toujours deux !) fait publier une bulle qui dit que le lendemain du 3 juillet 2015 sera le 27 juillet 2015 : horreur, malheur... pas de festival d'Avignon 2015 !

Ben oui, si on continue les calculs à la Ptolémée, pour conserver le solstice d'été, il faut procéder de temps à autre à des rattrapages...

Lamartine, quand même : Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! / Suspendez votre cours : / Laissez-nous savourer les rapides délices / Des plus beaux de nos jours !

Mais si c'est pour se retrouver emprisonné tout ce temps dans un reflet de lune...

... pauvre ménestrel (Samir SUEZ), la Folie (Stefania COLOMBO) l'accompagne : champagne !

Un vrai bonheur.

 
"Violena et les vampires subventionnés/Farce héroïque", de Victor Haïm Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
20-07-2015
"Violena et les vampires subventionnés/Farce héroïque", de Victor HaïmDu 4 au 26 juillet 2015 à 16h aux Corps Saints

Durée : 1h20

Un Victor Haïm de cape et d'épée ! Il faut dire qu'écrite en 1974, on pourrait presque la qualifier de... pièce de jeunesse !

D'où la douce utopie quant à ce qu'après sept années de guerre, de moins en moins de combattants des deux bords, deux généraux ennemis, Bacillio et Endémis (la guerre n'est-elle pas une sale infection endémique ?)  décident de s'affronter en combat singulier - il aurait fallu écrire la pièce en 1914...

Joutes verbales ou physiques, costumes, épées, boucliers et chevaux, maquillages, effets spéciaux : tout est excellent, réjouissant en diable... il ne manque guère que les vampires !

Question de subventions, probablement - déjà, à l'époque...

 
"Et je vis le regard des Chats Sauvages", de et avec Raphaël Joly Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
20-07-2015
"Et je vis le regard des Chats Sauvages", de et avec Raphaël JolyDu 4 au 26 juillet 2015 (relâche les 7, 14, 21) à 13h45 à la Chapelle Saint Louis

Durée : 1h15

Inspiré de La perle de John Steinbeck et de Le chat qui s'en va tout seul de Rudyard Kipling, Et je vis le regard des Chats Sauvages est un conte, un poème épique dans la tradition des Chants d'Ulysse : c'est passionnant, puisque ça nous raconte une histoire (et ses annexes, digressions, réflexions), mais c'est aussi délicieux par la forme - le texte et l'interprétation... inspirée de Raphaël JOLY...

La basse d'Adrien COLLE vient répondre, souligner ou atténuer les images mentales que les mots nous évoquent - car très vite on est parti au côté de Kino, jeune pêcheur de perles amérindien à la recherche de "la" perle qu'il croit nécessaire pour payer le médecin et le remède pour son bébé... Petit coyote, remède qui pour être efficace doit être "validée par l'autorité" !

 
"Tigresse (La)", de Gianina Carbunariu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
19-07-2015
"Tigresse (La)", de Gianina CarbunariuDu 4 au 26 juillet 2015 à 11h55 à l'Entrepôt

Durée : 1h25

Une histoire de la... tigresse, docufiction ou documenteur qui, à travers le montage de divers témoignages donne la part à belle à la fabrication de reportages... orientés, mais surtout, en soulignant nos tares et nos faiblesses, préjugés et nombrilisme... à l'humour !

Dirigées par François BERGOIN, trois comédiennes formidables, Marie-Luce BONFANTI, Catherine GRAZIANI (dont on se rappelle le Credo d'il y a... quelques festivals off !) et Candice MORACCHINI vont s'emparer de la vingtaine de personnages de la pièce de Gianina CARBUNARIU et, dans un décor très "plateau de télé", mais qui rappelle aussi la fête foraine et ses théâtres ambulants (cf. les très beaux "fonds" de scène que l'on déroule à chaque interview), nous rejouent l'événement selon le point de vue (et la sensibilité) de chaque protagoniste, tous plus vrais que nature...

Au fait, comment voyez-vous la tigresse dans quelques mois ?

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 46 - 54 sur 190