Il est si naturel d'estimer ce qu'on aime,

Qu'on voudrait que partout on l'estimât de même ;

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Avignon off 2018
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici (enfin) la moisson 2017, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
"Gros", de et avec Francky Corcoy Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
17-07-2015
"Gros", de et avec Francky CorcoyDu 4 au 26 juillet 2015 à 16h20 au Centre

Durée : 0h35

Peut-être - sûrement - qu'un(e) chorégraphe habitué(e) aux "petits rats" de l'Opéra serait incapable d'imaginer et de proposer une chorégraphie pour un(e) danseur(se) XXL, faute, il est vrai, d'expérience du corps correspondant - le sien comme celui de ses élèves !

C'est pourquoi, appliquant le vieil adage "on n'est jamais si bien servi que par soi-même", Francky CORCOY a pris le taureau par les cornes et nous livre cette (auto)-chorégraphie qui, prenant toute la mesure de son corps lui insuffle toute l'élégance et la grâce que nos a priori confinaient aux "canons" classiques fashion-made en vigueur...

Gageons - souhaitons - que beaucoup d'autres danseur(se)s XXL suivent ses traces, sans complexes inutiles mais avec tout autant de talent !

 
"Elles", d'Irma Hellou Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
17-07-2015
"Elles", d'Irma HellouDu 4 au 25 juillet 2015 à 14h15 (relâche les 5, 12, 19) à la Maison de la parole

Durée : 1h10

Ah, les contes... Quand c'est bien fichu - et c'est le cas ici - on reste captivé de bout en bout par le récit, on se régale des histoires à tiroir type 1001 nuits d'Irma HELOU où, quand l'on croit que c'est fini, un autre épisode va prendre la suite, après quelque digression ou intermède musical, toujours savoureux, que l'on doit à l'inspiration, la verve et le talent de Brigitte GOUESSE à l'accordéon !

Que dire de plus ? Qu'à l'issue de ces soixante-dix minutes de pur bonheur, on se prendra à reprendre en chœur  ce refrain qui nous conseille d'opter pour les sentiers de traverses - quel délice d'y patauger dans la boue comme une enfant (le spectacle s'appelle Elles, quand même) - de préférence aux routes et autoroutes, plus droites certes mais tellement plus étroites qu'il n'y a plus de place pour l'amour...

Amour qui est quand même ce que nous recherchons tous, belles princesses aux larmes d'amour ou jardiniers à la voix d'or !

 
"Ecoutez grincer les coquilles de moules", de Birgit Vanderbeke Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
17-07-2015
"Ecoutez grincer les coquilles de moules", de Birgit VanderbekeDu 4 au 26 juillet 2015 à 12h35 Au Bout là-bas

Durée : 1h10

Une famille où tout est organisé dans l'attente du paterfamilias pour le dîner du soir - et dont son absence lors de ses déplacements professionnels est... source de soulagement - n'est pas a priori, une famille heureuse !

C'est au cours d'un "dîner de moules", plat préféré du père de retour d'un voyage d'affaires que la parole des opprimés va se libérer, et que l'horreur quasi-shakespearienne révélée va faire basculer les rapports de force établis jusque-là en une curée tout aussi shakespearienne...

Un spectacle simple et magnifique, adapté, mis en scène et interprété par Geneviève KOECHLIN à l'issue duquel vous pourriez bien stopper net votre consommation de moules !

 
"Odyssée de bric et de broc (L')" ... à peu près Homère Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
17-07-2015
"Odyssée de bric et de broc (L')" ... à peu près HomèreDu 3 au 26 juillet 2015 à 11h au Notre Dame

Durée : 1h10

Tout l'Odyssée en un peu plus d'une heure : le cyclope, Circé, les sirènes, Charybde & Scylla, Calypso et le massacre final des prétendants de Pénélope !

Ils sont quatre pour relever le défi, et l'on peut dire que la mission est réussie pour les 7 à 77 ans, entre changements de costumes, marionnettes, décor reconfiguré à vue, effets spéciaux, interventions des dieux et même chansons à la guitare - qui plairont aux plus jeunes...

Cela dit, Ulysse aux mille ruses reste un fieffé coquin !

 
"Chatouilles (Les)", d'Andrea Bescond Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
17-07-2015

"Chatouilles (Les)", d'Andrea Bescond« Les chatouilles »... la construction lente et difficile d'une petite fille blessée qui va devenir une magnifique danseuse.

Elle est là prostrée, dessinant sur le sol. Elle est là en quête d'amour, un amour qui viendra mal à propos, un faux amour qui va la détruire, un amour dont on se passe fort bien enfant...

Elle va raconter, se raconter petite fille brisée au travers d'une foule de personnages traversant cette histoire. Elle, Odette, sa maman totalement inconsistante, la psychanalyste et lui l'odieux le sinistre qui profite des situations qui a la perversité au bout des lèvres. Mais aussi les profs de danse, les directeurs de casting, les amies... et les flics truculents mais manquant de délicatesse... les magistrats...

Si le combat - et quel combat ! - fut long et difficile, si Odette avait une force inouïe pour se construire, se reconstruire aux côtés d'une mère inconsciente et indigne et d'un père trop faible, inconséquent, elle va cependant porter haut ses ambitions et parallèlement va devenir un danseuse époustouflante malgré cet handicap.

Andra BESCOND est sublime, interprétant avec brio et humour cette foultitude de personnages ; incarnant cette Odette si fragile et si forte à la fois, cette danseuse remarquable (bravo ces pas de danses dans tous les genres...).

Mais nous, on est là dans notre fauteuil où on s'enfonce peu à peu devant l'ignominie, le sordide et de temps en temps elle arrive à nous sortir de notre trou par une pirouette verbale ou une pirouette dansée, elle nous permet de respirer de prendre un bol d'air frais pour sortir des bas fonds des turpitudes enfantines...

Eric Métayer que l'on connait pour son sens de l'humour et de la dérision signe une mise en scène éblouissante utilisant au mieux les compétences d'Andréa, cette histoire ignoble passe fort bien, on garde notre ignominie aux lèvres, mais elle Odette devient notre petit symbole qu'il faut préserver...

Spectacle difficile mais si beau , si bien joué que l'on ressort fortement émus, touchés, coulés... mais vivants !

Théâtre Actuel à 17H

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 73 - 81 sur 189
 
Image du moment
admin-linux1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé