On n'aime point à voir ceux à qui l'on doit tant.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Critiques du off 2017
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici (enfin) la moisson 2016, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
"Lettre pour Éléna", d'Erika Tremblay-Roy, Christophe Garcia Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
24-07-2016
"Lettre pour Éléna", d'Erika Tremblay-Roy, Christophe Garciadu 6 au 27 juillet 2016 (relâches les 11, 18, 24) à 14h20 au Grenier à sel 

Durée : 0 h 50

Cela commence avec un oiseau bleu (Maeterlinck ?) et finira avec ce même oiseau...

Maintenant que c'est les vacances, Frank, Lucie et Aïcha jouent dans la campagne : ces trois petites filles, telles les Mousquetaires, partiront - de manière épistolaire - à la recherche d'Éléna, leur meilleure amie, la quatrième de la bande, inexplicablement muette !

En effet, parmi toutes les lettres écrites par leurs ami(e)s, les gens qu'elles connaissent, ceux qu'elles ne connaissent pas, rien, pas une lettre d'Éléna...

Il y a pourtant toutes sortes de lettres, telle celle du petit frère de l'une d'elles qui n'est pas encore né mais qui pose plein de questions, une trop lourde difficile à ouvrir, ou celle d'un grand-père déjà au ciel qui les attend...

Et cet oiseau qui passe et qui repasse !

Et si elles écrivaient une lettre pour Éléna ?

Alternant dialogues et chorégraphie - les enfants ne savent pas rester en place ! - ce joli spectacle mis en scène par ses auteurs (Erika TREMBLAY-ROY et Christophe GARCIA), aux multiples niveaux d'interprétation, s'adresse à tous, à partir de 7 ans.

 
"¡Mírame!", de Claire Guionie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
24-07-2016
"¡Mírame!", de Claire Guioniedu 7 au 30 juillet 2016 à 12h15 au Roi René

Durée : 1 h 05

On ne saura pas si le torero dont est amoureuse Lola Romero (Jessica BERTHE, qui assure aussi la mise en scène) a été fantasmé ou a vraiment fait partie de sa réalité, mais cette comédienne qui, à la suite d'une déception amoureuse, décide de battre son ex sur son propre terrain (professionnel), ça en jette !

Achille n'aurait pas dû dénigrer Ériphile, et lui préférer Iphigénie...

... ou les pubs de yaourts laisser la chorégraphie prendre le pas sur le texte !

On pense au Matador de Pedro Almodóvar, pour cette attirance ambigüe et fatale entre la sensualité et la mort...

 
"Encore une heure si courte", de Claire Heggen Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
24-07-2016
"Encore une heure si courte", de Claire Heggendu 7 au 30 juillet 2016 (relâche le 18) à 10h20 au Girasole 

Durée : 1 h 10

De sacrés contorsionnistes !

Ou l'art de provoquer des déséquilibres...

... mais pour mieux se rattraper !

Attention cependant : à chacun son cube (gigogne), même s'il arrive que l'on joue la même partition...

... à l'orgue de barbarie !

Tout public à partir de 6 ans.

 
"Du bruit sur la langue", de Leïla Anis Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
23-07-2016
"Du bruit sur la langue", de Leïla Anisdu 7 au 30 juillet 2016 (relâches les 11, 18, 25) à 22h20 au Nouveau Ring

Durée : 1 h

Un père exemplaire (Pierre-Yves DESMONCEAUX) - non, plutôt une rareté dans le quartier - qui élève seul ses deux gosses...

La grande sœur, Chams (Leïla ANIS, qui signe le texte), voudrait bien faire Sciences-Po, comme assister à l'arrivée de la Marche à Paris, mais il ne veut pas - parce que c'est une fille, c'est pas pareil !

Solal (Karim HAMMICHE, qui met en scène), lui, voudra faire acteur, parce que le théâtre "ça aide pour l'orthographe" - il n'est pas dupe, mais tant qu'il "ne laissera pas de dettes"...

L'histoire d'une prise de parole, de mise en forme progressive de ce bruit sur la langue qui, sinon aurait fini par exploser !

 
"Comment j'ai écrit certains de mes livres", de Raymond Roussel Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
23-07-2016
"Comment j'ai écrit certains de mes livres", de Raymond Rousseldu 7 au 30 juillet 2016 (relâche les 12, 19, 26) à 20h30 aux Italiens

Durée : 0 h 55

Précurseur des surréalistes, de l'écriture automatique et des préconisations de l’Ouvroir de Littérature Potentielle (l’OULIPO), Raymond Roussel, écrivain français mort à Palerme le 14 juillet 1933 est assurément un personnage étonnant !

Incarné ici dans un cercueil de verre par Laurent CHARPENTIER, ce génie des mots extravagant, grand voyageur et travailleur acharné revient d'outre-tombe pour nous dévoiler sa technique de composition de ses romans...

Notons que si les adaptations théâtrales de l'auteur n'ont pas spécialement connu le succès, elles auront certainement suscité la controverse !

Une veillée loin d'être funèbre proposée par Laurent CHARPENTIER ci-git et Mirabelle ROUSSEAU en maîtresse de cérémonie avec, au piano (La Veuve Joyeuse, mais pas que), Nicolas DUCLOUX.

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 46 - 54 sur 145