Accueil arrow Brèves du off

Rome, l'unique objet de mon ressentiment !

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Brèves du off
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici (enfin) la moisson 2016, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Brèves du off (par ordre alphabétique des spectacles)
"À 90 degrés", de Frédérique Keddari-Devisme Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
12-07-2017

"À 90 degrés", de Frédérique Keddari-DevismeDu 6 au 29 juillet 2017 (relâches les 10, 17 et 24) à 11h aux Halles

Durée : 1h10

Il ne s'agit pas de virage, ni de température... mais d'alcool !

Celui, non dénaturé, vendu en pharmacie...

Pharmacie dans laquelle Marthe (Elizabeth MAZEV) va se rendre, après une arrivée "non-accompagnée" Gare de Lyon !

Retour sur la dépression, le burn out, un instant compensé-e par la boisson, puis de la dégringolade qui s'ensuit...

Et l'apparition d'une autre Marthe, que son mari Christophe et ses enfants ne reconnaissent plus, qui elle-même ne se reconnaît pas au réveil - mais ne se rappelle pas non plus ce qu'elle a fait la veille !

Bref, un sujet grave, "de société", exposé sans fioriture - ce qui n'empêche pas de rester optimiste, et non exempt d'humour...

... ni d'humanité !

 
"À la maison", d'Alain Lahaye Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par MD   
20-07-2017

"À la maison", d'Alain LahayeDu 7 au 30 juillet 2017 aux Ateliers d'Amphoux à 11h50

Avec  Denise Aron-Schröpfer

Mise en scène Cédrick Lanoë

Un petit spectacle donné dans un cave écrin de pierre pour un grand sujet passé bien souvent sous silence et qui va tous nous concerner : la vieillesse.

Une dame âgée vient de tomber. Une spectatrice vient l'aider à se relever. Elle a de la chance d'être au théâtre mais comment ça se passe pour les autres quand on est tout seul dans sa maison ? Et que se passe-t-il ensuite lorsqu'on est reçu (avec un loyer de 3000 euros) dans une maison de retraite ?

Lire la suite...
 
"À quand la mer ?", de Manuel Durand Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
20-07-2017
"À quand la mer ?", de Manuel DurandDu 7 au 30 juillet 2017 (relâche les 10, 17 et 24) à 21h05 au Ninon

Durée : 1h35

Souvenirs de la fin des années 70, lors d'un départ en famille pour des vacances à la mer (en R12)...

Mais, faute à la marijuana ou licence poétique, le tableau idyllique va peu à peu se déliter sur fond de chansons (et d'interviews) de Nana Mouskouri...

Ainsi le fils est-il sourd-muet pour ne pas arriver à communiquer avec son beau-père, ou bien est-il le fantôme d'un premier enfant prématurément disparu que sa mère, glissant progressivement vers ce qu'il convient d'appeler la folie, persisterait à traîner avec elle ?

Et quid de son père biologique, plus Freddy que Gary, que sa mère aurait rencontré lors de vacances en Grèce, qu'il faudra tuer pour... s'affirmer ? Venger sa mère ?

En tout cas, les tracasseries aériennes québécoises ne lui permettront pas d'arriver à temps pour l'enterrement de sa mère...

... mais du moins, de prendre la direction de la famille !

 
"Ailes du désir (Les)", d'après Wim Wenders Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
16-07-2017

"Ailes du désir (Les)", d'après Wim WendersThéâtre du Chien Qui Fume, 75 rue des Teinturiers, à 17h30 (relâches les 19 et 26)

Du film au théâtre : « les Ailes du Désir »

Une transposition de l'oeuvre de Win Wenders

Le lieu n'est plus le même, c'est Avignon qui remplace Berlin... Les Papes contre la Porte de Brandebourg, les Remparts contre le Mur, manquent les symboles. Sinon c'est toujours l'histoire de ces anges Damioel et Cassiel qui assistent impuissants aux chamboulements du monde. Impuissants car les humains ne les voient pas et ils ne peuvent rien faire. Ils sont dans un autre univers.

Lire la suite...
 
"Alliance de Montaigne (L')", d'André Agard Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
13-07-2017
"Alliance de Montaigne (L')", d'André AgardDu 7 au 29 juillet 2017 (jours impairs) à 13h40 à l'Étincelle

Durée : 1h15

Trente ans que Montaigne a perdu son ami La Boétie, dont il a décrit ainsi l'amitié entre eux : par ce que c'était lui...

Trente ans pour rencontrer un esprit de la même trempe, Marie de Gournay, de trente-deux ans ça cadette, mais de l'âge qu'il avait du temps de La Boétie !

Trente ans  pour ajouter le célèbre : parce que c'était moi...

La Compagnie Naphralytep revient en Avignon pour nous proposer dans cette pièce la seconde rencontre de Montaigne avec ce que l'on pourrait appeler une âme sœur, à qui revint justement la tâche, après la mort du philosophe, d'en publier Les Essais !

Un spectacle passionnant de la Compagnie, qui joue en alternance (les jours pairs) Tchekhov - ou les démêlés du maître avec sa Mouette...

 
"Amante anglaise (L')", de Marguerite Duras Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
14-07-2017

"Amante anglaise (L')", de Marguerite DurasThéâtre du Chien Qui Fume, 75 rue des Teinturiers à 15h45 (relâches les mercredis)

Un thriller dans une unité de lieu.

Tiré d'une histoire vraie, la tentative d'explication d'un meurtre.

Claires Lannes a commis un crime odieux, on a découvert des morceaux du corps de sa victime dans plusieurs trains, sauf la tête qui est demeurée introuvable.

Tout au long de la pièce un enquêteur essaie de trouver des explications, des justificatifs au drame en interrogeant son mari et elle, la meurtrière.

Lire la suite...
 
"Amour, Swing et Beauté", de Swing Cockt'Elles Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Musique du monde
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
20-07-2017

"Amour, Swing et Beauté", de Swing Cockt'EllesThéâtre du Rempart, 56 rue du Rempart St Lazare, à 11h40 (relâche les 11, 18, 25)

Un trio vocal... de close harmonie.

Une douce plongée dans le passé sur des morceaux actuels.

Le Close Harmonie, c'est cette technique d'harmonie à la mode en 1940, où les arrangements de notes se font sur un intervalle réduit et uniquement pour les aigus.Le résultat est doux, sirupeux, délicat - on fond en les entendant.

Ce qui est amusant et agréable aussi chez elles c'est qu'elles prennent des chansons dans tous les répertoires et les arrangent à leur sauce. Elles passent du classique (Debussy et Chopin), au pop en mixant Brassens, Brel et Paturel mais aussi l'opéra avec Bizet sans oublier le fameux I Will Survive... C'est dire si leur sphère musicale est large.

Lire la suite...
 
"Anaïs, A Dance Opera", de Janet Roston et Cindy Shapiro Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cabarets & Comédies Musicales
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
09-07-2017
"Anaïs, A Dance Opera", de Janet Roston et Cindy ShapiroDu 7 au 30 juillet 2017 (relâche les 10, 17, 24) à 14h15 au Collège de La Salle

Durée : 1h20

Peut-être parce qu'elle était femme, icône féministe, mais aussi qu'elle écrivait - pour vivre deux fois les passions - qu'Anaïs Nin fut longtemps mésestimée, dépréciée, incomprise outre-Atlantique parce que dits comme écrits, les mots doivent exclusivement se vêtir... de vérité !

Aussi la Compagnie Mixed eMotion Theatrix s'essaie-t-elle à corriger cet état de fait en nous proposant cet objet théâtral qui allie comédie musicale à l'américaine aux écrits et à la biographie de celle à qui Henry Miller doit beaucoup, ou du moins plus que ce qu'elle lui doit en retour : outre une chanteuse, Anaïs est incarnée par une danseuse principale et deux secondaires, tandis que trois danseurs figurent les hommes d'Anaïs - forcément en retrait...

Des projections vidéos et des jeux de drapés soulignent le parti pris chorégraphique du spectacle, tandis que les textes d'Anaïs Nin (et le livret des chansons) rappellent qu'il est avant tout question de littérature - fût-elle parfois de commande, et orientée sexe !

 
"Anquetil tout seul", de Paul Fournel Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Fanny INESTA   
10-07-2017

"Anquetil tout seul", de Paul FournelThéâtre des 3 Soleils du 7 au 30 juillet (relâches les 12, 19, 26)

Une transposition théâtrale magistrale

Surtout si vous n'aimez pas le sport ni le vélo, gommez ces a priori et venez vivre cette fabuleuse aventure humaine de ce cycliste hors norme, rebelle et transgressif : Jacques Anquetil.

Sur scène, un vélo, un homme immobile, le regard fixe, pas un souffle telle une statue, Peu à peu, sous le récit de Paul Fournel, elle s'anime, prend de la vitesse, file et nous entraîne dans un torrent de sensations.

Lire la suite...
 
"Antigone de Thèbes", de Sophocle, Véronique Boutonnet Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
21-07-2017
"Antigone de Thèbes", de Sophocle, Véronique BoutonnetDu 6 au 30 juillet 2017 à 18h05 aux Ateliers d'Amphoux

Durée : 1h05

Quand la raison d'État s'oppose au devoir familial, celui d'enterrer ses morts...

... ou la malédiction des Atrides, suite !

S'inspirant de la tragédie de Sophocle le texte de Véronique BOUTONNAT (qui assure la mise en scène), Antigone de Thèbes, fait intervenir quatre personnages : Créon, roi de Thèbes, qui pour apaiser la guerre civile qui a divisé les Thébains choisit d'enterrer avec les honneurs son neveu qui a défendu la cité contre l'attaque de son autre neveu dont le corps sera laissé aux hyènes et aux vautours...

Mais sa nièce Antigone, sœur des deux frères s'y oppose, voulant malgré tout enterrer son frère contre l'avis de son oncle et les apaisements de sa sœur Ismène : ainsi à son tour risque-t-elle d'être mise à mort si elle n'obéit pas à la... raison d'État !

Le fils de Créon quant à lui va tenter de faire fléchir son père, qui devra choisir entre la cité et la famille : choix cornélien s'il en est...

Un moment fort de la tragédie grecque, représentée avec brio par quatre comédien(e)s de haute volée !

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 10 sur 116