Accueil arrow Critiques

Rome, l'unique objet de mon ressentiment !

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici donc la moisson 2018, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Critiques du off (par ordre alphabétique des spectacles)
"Vie et mort de Mère Hollunder", de et avec Jacques Hadjaje Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
19-07-2018

"Vie et mort de Mère Hollunder", de et avec Jacques Hadjajedu 15 au 20 juillet 2018 à 17h à la Parenthèse
Durée : 1 h

Nul doute que le fait de ne pas avoir de père a vite poussé Mère Hollunder à se prendre en charge, et à ne jamais se laisser marcher sur les pieds - à commencer par les hommes pour qui, le moins que l'on puisse dire, est qu'elle a la baffe facile...

... à rebours des (mauvaises) habitudes où, dans un couple, quand bien le mari mourra le premier, c'est quand même lui qui distribuera les torgnoles, même à jeun !

Mais si la pitié pour un sac d'os peut amener à un mariage - il faudrait avoir les moyens de refuser un magasin et manquer de délicatesse pour demander la provenance du hareng - ce n'est pas de l'amour...

... même si au fil du temps cela finit par devenir de la tendresse !

 
"Vies de Swann (Les)", de Marc Citti Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
11-07-2018

"Vies de Swann (Les)", de Marc Cittidu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les lundis) à 18h15 au Girasole
Durée : 1 h 15

On pourrait dire qu'il s'agit pour Mathieu d'une recherche du temps... qu'il va perde, puisque par l'entremise de son fils... Swann d'un an (c'est qu'il est précoce), notre auteur en quête de succès (comme tous) va explorer différents moments de sa vie future...

Des bons et des mauvais moments, où l'on peut souffler en criant pause (ou rendre les armes en criant pouce), et toujours une constance : la montée en puissance de Paul, l'éternel rival honni, devenu Ministère de la Culture ou pourvu de rejetons poursuivant son œuvre tentaculaire !

Lire la suite...
 
"Vive la vie", par la Cie Interface Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Danse
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
09-07-2018

"Vive la vie", par la Cie InterfaceThéâtre du Balcon à 10h45

du 6 au 28 juillet 2018 (relâche les mardis)

Vive la vie

la compagnie Interface frappe fort une fois encore

Bien sûr que c'est un grand cri que « vive la vie », bien sur que tous les espoirs se portent dans le progrès et pourtant ce progrès de jours en jours on en redoute les effets, on en appréhende les retombées... niveau de la mer, pollutions, climat, énergie nucléaire, facture énergétique... la litanie peut être longue. Et pourtant on mise sur la vie car on n'a pas le choix... il faut vivre.

Lire la suite...
 
"Vive la vie", par la Cie Interface Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Danse
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
22-07-2018

"Vive la vie", par la Cie Interfacedu 6 au 28 juillet 2018 (relâche les mardis) à 10h45 au Balcon
Durée : 0 h 58

De l'impact du progrès sur la cellule familiale tout le long du XXè siècle, du milieu paysan découvrant l'eau courante et l'électricité, à l'industrie (les barrages) et au milieu ouvrier (le "bolchévisme"), puis au retour aux sources !

On retrouvera avec bonheur dans cette dernière création de la Cie Interface tout son environnement musical, puissant et sacré, sa chorégraphie "dervichienne" et son sens de l'esthétisme (lumières, costumes et effets spéciaux)...

... et l'on goûtera, en bonus, un numéro d'homme aux échasses (à ressorts) impressionnant !

 
"Vivre ne suffit pas", de Jean-Mary Pierre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
09-07-2018

"Vivre ne suffit pas", de Jean-Mary PierreEspace Roseau Pétramale à 11h45
du 6 au 29 juillet 2018

mise en scène Hélène Darche

avec Pernille Bergendorff et Philippe Nicaud

Vivre ne suffit pas... il faut davantage

Ils sont mariés depuis vingt ans et toujours aussi amoureux l'un que l'autre. Anna vient de guérir d'un cancer et reprend goût à la vie avec une énergie peu commune, elle veut vivre intensément , vivre plus encore et le couple devient trop étroit, elle a besoin d'air de renouveau, d'horizons différents...

Lire la suite...
 
"Voilées", d'Amélie Poirier Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
24-07-2018

"Voilées", d'Amélie Poirierdu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les lundis) à 10h30 à la Présence Pasteur
Durée : 1 h 05

Un spectacle étonnant qui lie la broderie (mécanique) du Nord de la France à la confection de voiles par et pour les femmes musulmanes d'Algérie et du Niger, vers où étaient exportés les tissus brodés...

Une histoire de famille, d'abord, puisque Amélie POIRIER (qui assure le jeu et la mise en scène de son texte) est issue d'une famille qui brode de génération en génération ; mais aussi une histoire d'ouverture aux autres, que l'islamophobie réveillée par les attentats de 2015 a initiée, et qui s'est traduit par le montage de la parole de femmes ayant porté le voile, quelle que soit leur religion, et sa signification, religieuse, sociale, géographique, de confort - pourquoi le mettre ou ne pas/ne plus le mettre !

Beaucoup de ventilateurs, aussi, que ce soit pour figurer le vent du désert ou pour... les défilés de mode et la danse (Jessie-Lou LAMY CHAPPUIS), de jeux de lumières et de manipulation de marionnettes (Audrey ROBIN) et, bien sûr, de créations sonores (Anne LEPERE)...

 
"Zorba", d'Eric Bouvron d'après Nikos Kazantzakis Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
15-07-2018

"Zorba", d'Eric Bouvron d'après Nikos KazantzakisThéâtre Actuel à 17h15 du 6 au 29 juillet 2018 (relâche le 16)

Zorba, une plongée dans la Crète de Kazantzakis

Quelle fraîcheur et quel bonheur !!!

J'avais rencontré Eric Bouvron quand il avait présenté « Les cavaliers » pièce qui figure à l'apogée des pièces que je vois à Avignon depuis 1970. Alors quand j'ai vu « Zorba » adapté et mis en scène par lui j'ai couru et j'ai adoré.

Lire la suite...
 
"Zwaï", par la Cie E1nz Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cirque
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
12-07-2018

"Zwaï", par la Cie E1nz Présence Pasteur à 20h20
du 6 au 29 juillet 2018 (relâche le 16)

Zwai, une rencontre.

Un bel amour

Elle est lovée dans sa corde qui pend des cintres, elle est heureuse comme un canari sans cage, comme un chat dans un arbre ou une femme sur un perchoir. Il arrive tel un Pierrot lunaire qui ne sait jamais par quel bout prendre les choses, dépassé par la vie, mais grand ouvert vers la beauté.

Lire la suite...
 
« Je ne marcherai plus dans les traces de tes pas » de Alexandra Badea Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Claude KRAIF   
15-11-2018

"Je ne marcherai plus dans les traces de tes pas", d'Alexandra BadeaThéâtre Benoît XII d’Avignon

Mise en scène : Vincent Dussart

Chorégraphie : France Hervé

Avec : Roman Bestion, Juliette Coulon, Xavier Czapla, Laetitia Lalle Bi Bénie

Sur la scène trois acteurs/danseurs, deux femmes et un homme sont en proie à ce sentiment diffus, envahissant, incontrôlable, la honte. ce sentiment responsable d’inhibitions et de peurs. Le dialogue s’engage, plutôt trois voix prisonnières qui cherchent à se libérer.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 11 12 13 14 15 16 17 18 Suivante > Fin >>

Résultats 171 - 179 sur 179
 
Image du moment
eeee1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé