Accueil arrow Brèves

Et je voudrais souvent n'avoir pu rien entendre,

Ou n'avoir vu personne, ou n'avoir point parlé.

(P. Corneille) 

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Brèves
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici (enfin) la moisson 2017, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Critiques du off (par ordre alphabétique des spectacles)
"Baie des anges", de Serge Valletti Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Claude KRAIF   
18-07-2017

"Baie des anges", de Serge Valletti11.Gilgamesh Belleville

Du 6 au 28 juillet relâches les 11 et 18

Mise en scène : Hovnatan Avedikian

Avec : David Ayala, Josephine Garreau, Nicolas Rappo

Ils sont 3 comédiens sur la scène pour créer  et jouer un spectacle en hommage à un ami défunt. La baie des anges c’est le décor, le sud, l’accent, la sensualité. Ils sont là pour raconter une histoire qu’ils ont vécue. C’est un hommage, une catharsis, un deuil. Il va falloir se rappeler, explorer les zones d’ombres. Le théâtre va servir à mieux comprendre ce qui s’est passé. Ils vont donc improviser, mais le passé résiste.

Lire la suite...
 
"Baie des anges", de Serge Valletti Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
22-07-2017

"Baie des anges", de Serge Valletti11Gilgamesh Belleville, Boulevard Raspail, à 13h45

Une pièce de Valletti un peu déroutante.

Mais un magnifique spectacle.

Baie des Anges, on croirait le titre d'un film d'autant plus que dès le début de l'histoire on a l'impression d'être au cinéma et de suivre un polar bien noir. Puis le spectacle va devenir théâtre en devenir, c'est à dire que la pièce est construite comme une oeuvre qui se construit. Les acteurs arrivent parlent avec le metteur en scène, puis les scènes sont jouées avec musiques et lumières que l'on croit faites en direct.

Valletti a voulu mélanger l'intrigue, et de se fait on perd pied parfois, car on va de rebondissements en rebondissements.

Lire la suite...
 
"Ballon blanc (Le)", de et avec Grégoire Aubert Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Fanny INESTA   
10-07-2017

"Ballon blanc (Le)", de et avec Grégoire AubertLe Ballon blanc à L'arrache cœur (relâche les 10, 17 et 24 juillet)

Une plongée dans l'enfance

Quarante ans ont passé. A l'heure où les souvenirs surgissent, un homme se retrouve dans la maison de son enfance. « Marcher droit », la phrase fétiche de sa mère lui revient en mémoire, trajectoire imposée, ligne directrice qui a conduit sa vie.

Mais surgit un jouet délaissé, oublié qui se rappelle à lui, c'était son ami, son meilleur ami. Il lui reproche son absence, mais malicieux et délicat il virevolte, le bouscule, lui réapprend à jouer. C'est l'itinéraire de ses rêves d'enfants, de ses espoirs et de ses déconvenues.

Lire la suite...
 
"Ballon blanc (Le)", de et avec Grégoire Aubert Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
19-07-2017
"Ballon blanc (Le)", de et avec Grégoire AubertDu 6 au 30 juillet 2017 (relâche les 10, 17, 24) à 10h10 à l'Arrache-cœur

Durée : 0h45

Ah, la maison de notre enfance, où l'on y a tant de souvenirs - et parfois des fantômes...

... mais pas des fantômes méchants, non !

Plutôt des impressions, des odeurs, des rêves enfouis, des jouets oubliés (ah, cette bonne vieille girafe !) - un ami imaginaire (Axelle ABELA, étonnante de souplesse et de... plasticité), peut-être...

Car, plus psychanalytique que géométrique, cette maison en damier noir et blanc, aux pièces empruntées aux échecs (cavalier, fou sphérique, tour couchée ?) et aux smileys - très yin et yang - représenterait plutôt notre psyché que l'endroit où l'on a grandit !

Le propos de Grégoire AUBERT est certes de raconter une histoire mais aussi de laisser les enfants s'emparer des différents objets et éléments mis à leur disposition - comme un ballon blanc offert à la sortie - pour éventuellement raconter leur propre histoire, ou, du moins, de leur baliser leurs droits afin qu'il puisse se (re)construire et s'épanouir...

Une gageure, direz-vous... mais parions que c'est réussi !

Tout public, dès 6 ans...

 

 
"Blues de la tortue (Le)", de Jean Naguel Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
31-07-2017
"Blues de la tortue (Le)", de Jean NaguelDu 7 au 29 juillet 2017 (relâche les 9, 16, 23) à 10h à l'Espace Saint Martial

Durée : 1h10

L'une (Safi MARTIN YÉ) vient de tomber amoureuse d'un bel Africain... au chômage et va l'épouser. L'autre (Giliane BUSSY) est féministe, bientôt diplômée et vit avec un "manuel" qui l'aura soutenue -"sponsorisée" - pendant ses études...

Elles se sont rencontrées au Lavomatic' de Lucia, la Sicilienne exilée (Nathalie PFEIFFER), où elles se sont d'abord "opposées" avant de devenir amies. À l'approche de Noël, l'une va vendre sa voiture pour que son compagnon en ait une à lui, l'autre se mettra au catch... histoire de se blesser !

Mais toutes deux feront grossir des statistiques qui, encore de nos jours, sont inacceptables...

 
"Bonne année Anémone", de Fabienne Corbin Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
11-12-2017

"Bonne année Anémone", de Fabienne Corbin au Laurette Théâtre le samedi 9 décembre 2017 à 21h et en tournée

Trois femmes en déroute.

Le titre fait très fêtes de fin d'année - on croirait cette pièce écrite pour la saison - avec lumières clignotantes et guirlandes scintillantes en prime, mais elle n'a rien à voir en fait avec les fêtes - mis à part que c'est la fête des femmes en jeux.

Une bourgeoise coincée, interprétée par la pétulante Christine Carlier Bonnefont, se trouve larguée un beau matin par son mari, elle n'a jamais travaillé et se demande comment elle va pouvoir boucler son budget. Elle pense alors à prendre deux colocataires.

Trois femmes que tout oppose vont se retrouver sous le même toit et peu à peu tisser des liens... la condition féminine est donc fédératrice.

Lire la suite...
 
"C'est à cause d'elle", d'Andreï Ivanov, Denis Kojarine Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
28-07-2017
"C'est à cause d'elle", d'Andreï Ivanov, Denis KojarineDu 20 au 30 juillet 2017 (relâche le 25) à 20h25 à l'Archipel

Durée : 1h30

Quand la communication entre une mère et son adolescent de fils est rompue, ou du moins est réduite à sa plus simple expression, Internet ne facilitant pas les choses...

... ne pourrait-on pas trouver justement, grâce aux nouvelles technologies, un moyen de renouer le contact ?

Mais si l'usage des pseudonymes et des avatars peut dans un premier temps faciliter prises de contact puis... épanchements, jouer avec le feu, fût-ce virtuel, reste jouer avec le feu !

Deux comédiens biélorusses - Ludmila SIDORKEVITCH (la mère) et Dmitri DAVIDOVITCH (le fils) - remarquables, pour lesquels le surtitrage en temps réel, très au point, permet d'apprécier toute l'étendue du jeu...

 
"C'est un beau roman...", de Lilian Llyod Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
13-07-2017

"C'est un beau roman...", de Lilian LlyodThéâtre la tâche d'Encre, 1 rue de la Tarasque à 12h

Un beau roman !! une rencontre....la vie, peut-être, en fin de compte

Du beau théâtre bien réglé.

David Friszman dont on connaît et a apprécié les précédentes mises en scène s'est emparé du texte d'un jeune auteur déjà remarqué pour nous proposer un petit bijou.

Ils sont deux sur le trottoir d'une ville, ils ont rendez-vous, un covoiturage jusqu'à Bordeaux. Il est au téléphone quand elle arrive la dépeignant avec peu de bienveillance... mais qu'importe car d'entrée de jeu on la trouve assez désagréable pour rester correct.

Lire la suite...
 
"Ça pique, un peu...", de Mélanie Rodriguez, Mickael Quiroga Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
One person show
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
25-07-2017
"Ça pique, un peu...", de Mélanie Rodriguez, Mickael QuirogaDu 7 au 30 juillet 2017 (relâche les 17, 24) à 17h à l'Observance

Durée : 1h

Ça pique, un peu... voire même beaucoup, surtout si on a moins de 18 ans (voire 35 ans si l'on s'appelle Tanguy !) ou plus de soixante-d... ou si l'on est retraité !

Car ça dépote pas mal côté humour noir avec celle qu'on avait connu moins Ange que Démon...

Des enfants malades aux pensionnaires de maison de retraite (Alzeimer, parkinsoniens, tétraplégiques, incontinents et... cumulards), en passant par une serial veuve noire et, bien sûr, les parents : personne ne sera oublié !

Bref, Mélanie RODRIGUEZ fait très mal...

... mais c'est si bon !

 
"Cahier d'Elikia (Le)", de Suzanne Lebeau Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
31-07-2017
"Cahier d'Elikia (Le)", de Suzanne LebeauDu 7 au 30 juillet 2017 (relâche les 12, 19, 26) à 12h15 aux Lucioles

Durée : 1h15

Sentir une larme couler en regardant les yeux si expressifs d'une marionnette, ce n'est pas banal mais c'est surtout que le récit et l'interprétation sont arrivés à nous faire partager la vie de cette petite fille qui, par la grâce d'un petit frère retrouvé, eut le courage de dire non... à Rambo et aux kalashnikov !

Inspiré du Bruit des os qui craquent de Suzanne Lebeau, réalisé à partir de témoignages d'enfants soldats, Le cahier d'Elikia, mis en scène par Alberto GARCIA SANCHEZ, évite le double écueil du pathos et de l'édifiant, en mêlant comédiens et marionnettes, associés à une gestion des lumières et à une bande-son ad hoc...

Tout public... et incite furieusement à ne plus jamais rallumer son portable et autre tablette à écran tactile !

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 21 - 30 sur 202