Accueil arrow Avignon off 2018

Je ne veux que la voir, soupirer, et mourir.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Avignon off 2018
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici (enfin) la moisson 2017, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Critiques du off (par ordre alphabétique des spectacles)
"Jeden", de et avec Marcelino Martin-Valiente Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
11-07-2018

"Jeden", de et avec Marcelino Martin-Valientedu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les lundis) à 16h10 à la Scierie
Durée : 1 h 05

Le fonctionnement du cerveau, la vie, la mort, et le reste.

Quid des actes répétitifs qui font que cestui-là va peindre tous les jours depuis 1965, sur le même format de toile, des nombres (en une infinité de nuances de grey) croissants, atteignant le million en 1973, et continuant, se prenant par ailleurs régulièrement en photo, toujours sous le même angle, comme pour illustrer son inéluctable et progressif effacement ?

Lire la suite...
 
"Kitchen Blues", de Jean-Pierre Siméon Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
13-07-2018
"Kitchen Blues", de Jean-Pierre Siméondu 6 au 28 juillet 2018 (jours pairs) à 10h au Train Bleu

Durée : 1 h 05

Sept  monologues de femme (souvent) au bord de la crise de nerfs, mais pour mieux rebondir, s'échapper, s'émanciper (enfin) !

Un charme très british puisqu'à l'origine un texte, écrit en anglais pour la comédienne Clara SIMPSON, qui, dirigée par Clémence LONGY nous en livre ici la version... française, traduite par l'auteur...

... qui connaît bien les ressorts et les attentes de l'âme féminine puisque, à défaut de lui répondre, sait... écouter !

Et, du coup, faire partager au spectateur cette qualité rare : l'écoute de l'autre - en l'occurrence d'une femme, mais il  est aussi vrai que les hommes sont moins diserts...

 
"Life is a bathroom and I am a boat", de et avec Ivan Gouillon Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
15-07-2018

"Life is a bathroom and I am a boat", de et avec Ivan Gouillondu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les 17, 24) à 20h à l'Alizé
Durée : 1 h 10

De décade en décade, en commençant par la fin du Titanic, Igor de la Cuesta - le Magnifique dira un temps son ami Scott F. - revisite l'Histoire, essentiellement celle des naufrages pour cause... d'incendies inexpliqués !

La verve de cet homme du monde, ce gentleman bonimenteur n'a d'égal que sa prestance, son imagination et son beau brin de voix - sans conteste le plus grand chanteur de salle de bain...

Entre Sacha Guitry et l'amant sans domicile fixe, vous avez là d'excellentes raisons de venir découvrir Ivan GOUILLON dans ses œuvres... dont le deuxième volet des mémoires d'Igor devrait paraître au plus tard l'année prochaine !

 
"Lili", de Clarisse Nicoidski Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
15-07-2018

"Lili", de Clarisse Nicoidskidu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les mardis) à 17h30 au Roi René
Durée : 1 h

Papa, le petit chien... même combat !

Au fond, les "idiots" sont très logiques... comme tous les enfants, d'une logique à toute épreuve, servie par une capacité d'association d'idées, qui certes va au plus court, au plus proche, au plus récent... mais qui marche !

C'est en grandissant que l'on refuse la simplicité, l'évidence, que l'on complique les choses, que l'on découvre le mensonge, que toute vérité n'est pas bonne à dire, que l'on diffère, que l'on cache, que l'on cèle...

Lire la suite...
 
"Lodka", de Olga Eliseeva, Alexander Gusarov, Yulla Sergeeva, Marina Makhaeva et Natalia Parashkina Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Clowns
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
15-07-2018

"Lodka", de Olga Eliseeva, Alexander Gusarov, Yulla Sergeeva, Marina Makhaeva et Natalia Parashkinaau Théâtre du Chêne Noir

du 6 au 29 juillet 2018 (relâche les lundis)

Lodka c'est à dire petit bateau

L'aventure de la création d'une pièce de théâtre

Avant que s'ouvre le rideau des détails ne nous laissent pas indifférents. L'oiseau sur le rideau de scène qui s'écroule avant l'ouverture, un vieil homme qui fait sonner une cloche annonçant le début de la représentation....

Le rideau s'ouvre sur une scène magnifique, grandiose... la mer avec un bateau... dedans deux indiennes rament poursuivies peu après par un crocodile.

Lire la suite...
 
"Louise", de Grégory Barco Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
11-07-2018

"Louise", de Grégory BarcoThéâtre de l'Arrache Coeur du 6 au 29 juillet 2018 à 17h05 (relâche le 15 juillet)

Louise, le récit d'une vie

Une chambre réduite à sa plus simple expression un lit, une coiffeuse... c'est tout, là une femme attend et parle enfin.

Une pièce peu connue d'un jeune auteur comédien Grégory Barco. Il a un parcours éclectique, réalisé déjà plusieurs mises en scènes et joué dans de nombreux spectacles balayant le spectre des possibles en mêlant bien des genres.

Lire la suite...
 
"Ma vie ! Un poing c’est tout !", de Fabrice Bénichou, Fabienne Barbier Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
15-07-2018

"Ma vie ! Un poing c’est tout !", de Fabrice Bénichou, Fabienne Barbierdu 6 au 15 juillet 2018 (relâche le 9) à 22h30 au Bo
Durée : 1 h 15

Fabrice Bénichou, un poing c’est tout ! Le récit d’une vie hors du commun, palpitante, dont on ressort abasourdi, avec les valeurs morales de la boxe et de l’Amour en tête !

Impressionnant de par la force de sa présence, son ancrage au sol rayonnant, son esprit déterminé et frappant, Fabrice Bénichou est stupéfiant ; sa vie est stupéfiante.

Lire la suite...
 
"Maelström", de Fabrice Melquiot Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
15-07-2018

"Maelström", de Fabrice Melquiotdu 6 au 24 juillet 2018 (relâche les lundis) à 15h au Parvis d'Avignon
Durée : 1 h 10

Vera (Marion LAMBERT), 14 ans, est sourde, n'a pas connu son père et a pris l'habitude de s'isoler du monde en débranchant ses implants cochléaires. Elle soliloque dans ce qui pourrait être un abribus ou une salle d'attente dans une gare...

... et nous suivons ses pensées grâce à des casques qui nous permettent de l'entendre, et d'entendre aussi les bruits environnants - comme si l'on possédait nous aussi des implants !

Lire la suite...
 
"Mais n'te promène donc pas toute nue", de Georges Feydeau Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
15-07-2018

"Mais n'te promène donc pas toute nue", de Georges Feydeaudu 5 au 29 juillet 2018 (relâche les lundis et le 23) à 22h au Notre Dame
Durée : 1 h 10

Derrière chaque grand homme, il y a une femme...

Derrière chaque homme aussi, d'ailleurs !

Mais si les attentes que l'on peut en avoir sont les mêmes...

... on risque cependant bien des déconvenues !

Particulièrement dans les milieux bourgeois des années 1900, où il faut, même chez soi, respecter les convenances...

Lire la suite...
 
"Maître et Marguerite (Le)", de Mikhaïl Boulgakov Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Claude KRAIF   
15-05-2018



"Maître et Marguerite (Le)", de Mikhaïl Boulgakov


 

Du 10 mai au 10 juin 2018 au Théâtre de la Tempête


 

Festival OFF d'Avignon

Au 11.Gilgamesh Belleville 

Du 6 au 27 juillet  relâches les 11 et 18 juillet 

 

Adaptation et mise en scène : Igor Mendjisky

Avec : Marc Arnaud, Romain Cottard, Adrien Gamba Gontard, Igor Mendjisky, Pauline Murris, Alexandre Soulié, Esther Van den Driessche, Yuriy Zavalnyouk

Il fallait de l’audace, de la maîtrise, du pari fou, pour adapter le roman de Mikhaïl Boulgakov. Il fallait être alchimiste comme Faust, démiurge comme le diable, virtuose dans la scénographie et le spectaculaire, et voilà c’est une réussite.

Le public est installé sur trois fronts. Il entoure la scène comme au cirque romain. Les temps de Pilate, de Jésus, de Staline, de la société de consommation, se superposent dans un agencement qui donne à l’homme une place centrale, partagé qu’il est entre le bien le mal, la raison et la foi, l’ordre et le chaos. Pour le Maître et Marguerite, le salut viendra là où on l’attend le moins.

Magistrales donc l’adaptation du roman, la mise en scène qui voyage d’une langue à l’autre, dans le temps et dans l’espace, dans un univers fantasmagorique. Les sujets abordés sont graves  mais l’ambiance est plutôt celle de la fête foraine. Les comédiens circulent, bateleurs,  magiciens,  faiseurs de pluie. La gravité cède la place à la bonne humeur.

Sorcellerie vous dis-je !

Du Ma au Sa à 20h, à 16h

au Théâtre de la Tempête - Cartoucherie
Route du Champ de Manœuvre 75012 Paris
Réservations : 01 43 28 36 36
M° Château de Vincennes (Ligne 1) puis navette Cartoucherie ou Bus 112, arrêt Cartoucherie

 

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 Suivante > Fin >>

Résultats 31 - 40 sur 67
 
Image du moment
admin-linux1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé