Accueil arrow Critiques

Je ne veux que la voir, soupirer, et mourir.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici donc la moisson 2019, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Critiques (par ordre alphabétique des spectacles)
"Dents du peigne (Les)", de Stéphane Titeca Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
18-07-2019

"Dents du peigne (Les)", de Stéphane Titecadu 5 au 28 juillet 2019 (relâche les jeudis) à 17h30 à la Luna
Durée : 1 h 10

Un retournement de situation ironique puisque ici ce sont les Blancos qui sont les migrants qui viennent s'échouer sur une Lampedusa où ils sont - dans le meilleur des cas - enfermés dans des camps avant d'être renvoyés là d'où ils fuient ou - s'ils ont assez d'argent - acheminés par des passeurs vers le Continent, leur terre promise !

Mais avant cela, il faut faire face à la violence de l'île où un seul livre est permis : tuer ou être tué - perdre son humanité ou perdre la vie, même pour en sauver une autre...

La nouvelle pièce de l'auteur du remarqué Choix des âmes, servie par trois formidables comédiens mis en scène par Valérie LESAGE : Lina LAMARA, une Leïla exploitée qui aspire à la liberté, Alain LECLERC, un Simon intellectuel qui n'arrive plus à agir et Marc VAN WEYMEERSCH, un Majnoun oppresseur conscient de la précarité de sa position !

 
"Dernier ogre (Le)", de et avec Marien Tillet Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
19-07-2019

"Dernier ogre (Le)", de et avec Marien Tilletdu 5 au 26 juillet 2019 (relâche les 10, 17) à 14h45 au 11 Gilgamesh Belleville
Durée : 1 h

La revisitation d'un conte célèbre, mise en parallèle avec nos propres comportements, qui, tout remplis de bonnes intentions qu'ils soient, sont ironiquement dévoyés par la dilution de nos responsabilités, inhérente au fractionnement des tâches en système capitaliste mondialisé...

Résultat des courses : mieux vaut en rester au lever de soleil sur champ d'orge, ne pas tout recycler - ou du moins viser le zéro déchet, et, en attendant de devenir vegan, commencer par se passer de viande... crue !

Un récit goûteux, aux petits oignons, concocté et interprété par un Marien TILLET en grande forme, comme d'habitude...

 
"Dernière fête", de Caroline De Touchet, Romain Chesnel Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
11-07-2019

"Dernière fête", de Caroline De Touchet, Romain Chesneldu 5 au 28 juillet 2019 (relâche les mercredis) à 12h45 Au Bout Là-bas
Durée : 1 h 05

Ils se sont rapprochés lors d'une colle, puis pour aider l'un d'entre eux - Ed - à combler son retard au bac...

Puis la vie les a éloignés, jusqu'au jour où, six ans plus tard, ils vont se retrouver pour une dernière fête dans la maison de campagne d'Édouard !

Alors... retrouvailles ou règlements de compte ?

Toujours est-il qu'il faut faire attention aux éclats de mots... car ils peuvent faire plus de dégâts qu'une balle de revolver !

 
"Deux femmes pour un fantôme", de René de Obaldia Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
21-07-2019

"Deux femmes pour un fantôme", de René de Obaldiadu 17 au 28 juillet 2019 (relâche le 23) à 15h à l'Humanum 149
Durée : 1 h 10

Dix jours auparavant, Brigitte (Sylvie GUICHENUY), la femme de Pierre (Wilfried RICHARD, qui assure également la mise en scène), a découvert sa liaison avec Viviane (Laly MEIGNAN), qu'elle a invitée chez elle afin de mettre les points sur les 'i'...

On se doute que la rencontre des deux femmes va faire des étincelles, d'autant que toutes deux ont choisi une robe... rouge, et que l'alcool coule à flot !

Et on imagine dans quel état le sujet de leur dispute va découvrir l'appartement s'il tarde trop... à moins que ?

Un savoureux exercice de style que l'on doit à René de Obaldia, par ailleurs présent... vocalement !

 
"Deux fois rien", de Grég Allaeys, Benoît Dendievel Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Poésie
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
17-07-2019

"Deux fois rien", de Grég Allaeys, Benoît Dendieveldu 6 au 27 juillet 2019 (relâche le 18) à 17h Au Magasin
Durée : 1 h 15

Un spectacle frais et jubilatoire ouvert à tous !

Lancé dans une présentation de leur projet enfin finalisé dont ils se disputent encore la terminologie face aux spectateurs, invitant ces derniers, par interlude, à les aider à savoir comment définir leur prestation, ces deux acteurs complices vous ferons partager leur amour de la musique et de la poésie ; Que dis-je !! de la poésie et de la musique !! À vous de voir…

Une mise en scène toute aussi musical que poétique, jouant sur le regard et le positionnement de chacun et sur ce qu’ils considèrent être comme étant être à l’initiative de la créativité du projet commun partagé. Autrement dit, qui et quoi mettre en premier sur le devant de la scène ? Un éternel questionnement de fond abordé ici de façon jovial par ce duo fraternel qui, avant tout, appelle le spectateur à faire une plongée dans l’univers sensible de la musique et de la poésie et de ce qui les réunis : rythme, musicalité des instruments (ici piano et voix), envolées lyrique.

Vous ressortirez réjouis et enthousiaste de ce moment passé auprès de ces artistes !

 
"Dieux dansent ! (Les)", de Franck Soubé Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Musique du monde
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
16-07-2019

"Dieux dansent ! (Les)", de Franck Soubédu 5 au 16 juillet 2019 (relâche le 10) à 21h aux Italiens
Durée : 1 h

Seul sur scène avec quelques (!) instruments de musique et électroniques, Franck SOUBÉ nous convie à une célébration de la Nature, végétale et luxuriante, mais avant tout nourricière, sur fond de rythmes de Salvador de Bahia au Brésil...

Pour les yeux, les couleurs vives des images projetées ; pour les oreilles et... le corps, la musique créée en live (percussions et électronique), enregistrée et agencée en boucle : irrésistible et lancinant !

Une performance qui, à l'ère du numérique totalement maîtrisé dépasse toutes les expériences préalables - bref, de l'animisme de toute pureté : les dieux dansent...

... dansons avec les dieux !

 
"Discours d'investiture de la Présidente des Etats-Unis", de Roger Lombardot Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
24-01-2019

"Discours d'investiture de la Présidente des Etats-Unis",  de Roger LombardotDu 16 janvier au 6 mars 2019 : Mercredi 21h30 au Théâtre  La Croisée des Chemins

Très bien écrit et mis en scène. Une réflexion humaniste interprétée avec douceur et détermination, fondée sur la conviction et la foi en l’Humanité et en ses possibilités d’évolution vers le bien de chacun.

Mis en scène par Chantal PÉNINON et interprété par Claudine GUITTET, laquelle incarne la toute nouvelle Présidente des États-Unis en pleins préparatifs du discours d’investiture qu’elle s’apprête à prononcer, Discours d’investiture de la Présidente des États-Unis est un monologue chaleureux et convivial, tout aussi nostalgique qu’actuel et réaliste.

Présenté au théâtre « La croisée des chemins » dont la spécificité de la salle conduit les spectateurs à être au plus proche des acteurs et à se sentir naturellement inclus à la scène, facilitant la relation directe et de proximité avec l’actrice, ce spectacle à la dynamique humaniste nous plonge au cœur de l’histoire de cette femme. Et via son histoire, c’est aussi l’Histoire de l’Humanité, interpellant et interrogeant chacun d’entre nous, qui nous est conté.

Au travers cette œuvre écrite par Roger LOMBARDOT, il est en effet question d’un appel à une prise de conscience et une prise en considération de la réalité des faits dans le temps et l’espace de vie de tous.

 
"Don Juane", d'après Molière Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
23-09-2018

"Don Juane", d'après MolièreLes 19 et 21 septembre 2018 à 19h30 au Funambule Montmartre
Durée : 1 h 25

Mise en scène et adaptation : Emmanuelle ERAMBERT DUPUY
Avec : Garance DUPUY, Salomé BENCHIMOL, Léna de SAINT-RIQUIER, Christophe MAI, Sarah IBRAHIM, Baptiste DUPUY, Lancelot CHERER et Emmanuelle ERAMBERT DUPUY

Le texte de Molière mais féminisé, ou, plus précisément, inversé, en ce sens où ce sont les femmes qui parlent et agissent comme les hommes, ces derniers adoptant le comportement et le rôle habituellement dévolus au sexe faible...

... comme le goût du mariage et, face à un(e) Don Juan(e)... d'objets sexuels !

C'est très drôle, coloré, plein de trouvailles, enlevé, joliment chorégraphié et agrémenté de chansons ad hoc : bref, un très bon moment à passer, entre ami(e)s ou en couple - même si l'on ne rira pas forcément aux mêmes moments...

Il ne manque plus qu'une suite à ce Don Juane qui, telle Célimène et le Cardinal vis-à-vis du Misanthrope, donnerait un contrepoint féminin à une pièce qui reste quand même, époque oblige, écrite par un homme et pour un public peu suspect lors de féminisme !

Les 19 et 21 septembre 2018 à 19h30 au Funambule Montmartre
53 rue des Saules 75018 Paris
Réservations : 01 42 23 88 83
M° Lamarck-Caulaincourt (Ligne 12)

 
"Dormez, je le veux !", de Georges Feydeau Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
17-07-2019

"Dormez, je le veux !", de Georges Feydeaudu 5 au 28 juillet 2019 à 14h30 (relâche les lundis) au Théâtre SHAM'S
Durée : 1 h 05

Un spectacle drôle et sympathique, des personnages loufoques et charmants. À voir en famille !

Un serviteur intelligent et rebelle a enfin trouvé un moyen de se libérer de sa condition sociale. Cette parade : l’hypnose.

Il en fait la démonstration à son ami plus spontané et instinctif que lui, lui révélant ainsi que l’on a toujours possibilité à renverser une situation, si tant est de prendre le temps de réfléchir et d’avoir compris comment se servir de cet outils plutôt complexe permettant cette inversion.

Un spectacle entrainant et dynamique, porteur d’une respiration continue du fait d’une mise en scène jouant des multiples entrées et sorties de ses acteurs et de la transformation de ces derniers.

Vous ressortirez enchantés !

 
"Ecchymoses invisibles (Les)", de Djamel Saïbi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
15-03-2020

"Ecchymoses invisibles (Les)", de Djamel SaïbiLes jeudis du 6 février au 30 avril 2020 à 21h au Théo Théâtre

Un huis clos stupéfiant de réalisme  et respirant l’authenticité !

Vous resterez marqué(e)s par l’éclat de cette  relation toxique révélée avec brio.

Auteur : Djamel Saïbi
Artistes : Emma Dubois, Eric Moscardo
Metteur en scène : Djamel Saïbi

Créé et mise en scène par Djamel SAÏBI, les Ecchymoses Invisibles est semblable à une tragédie malheureusement possible et connue de certaines, donnant à voir et à partager les réflexions et les échanges tenus au sein de ce couple devenu factice.

Des mots… durs et sournois sont exprimés, sujets à devenir des maux irrémédiables conduisant à l’irréparable !

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 31 - 40 sur 167
 
Image du moment
admin-linux1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé