Accueil arrow Critiques

C'est à force d'amour que je m'arrache au vôtre ;

Et je serais à vous, si j'aimais comme une autre.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... En attendant la moisson 2018, revoyez celles des Festivals Off précédents : 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Critiques du off (par ordre alphabétique des spectacles)
"Chattologie", de Louise Mey Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Conférences & débats
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
15-07-2018

"Chattologie", de Louise Meydu 6 au 28 juillet 2018 (relâche les 16, 23) à 11h au Pandora
Durée : 1 h 10

Indispensables à tous les gynécologues hommes, et fortement conseillé aux autres, non docteurs, juste mâles1, habitués des "t'as tes règles ou quoi ?" et autres relouseries !

Sans doute l'amour de Klaire fait grr... pour les petits chats de ses chroniques sur internet a-t-elle interpellé Louise Mey, auteure de cette Chattologie qui, du coup, convient parfaitement à la forme et à l'esprit de la blogueuse...

On saluera la mise en scène de Karim Tougui, le seul homme de l'équipe, mais cela prouve que l'homme n'est pas fondamentalement2 indifférent (mais encore trop souvent inutilement et idiotement déférent) vis-à-vis des "mystères" du corps féminin !

1 mais aussi à toutes les femmes, mères, sœurs, filles, jeunes filles, aïeules, nonnes, voilées, car vivant (encore) dans un monde masculin, l'information traitant du corps de la femme reste plus que facultative...

2hors fondamentalistes de tout poil !

 
"Chien (Le)", d'Eric-Emmanuel Schmitt Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
11-07-2018
"Chien (Le)", d'Eric-Emmanuel Schmittdu 6 au 29 juillet 2018 à 20h10 à l'Espace Roseau Teinturiers

Durée : 1 h 20

Un regard tourné vers l'Homme et ce qui lui permet de conserver son humanité, ainsi que sa foi en la vie.

Le Chien est une pièce émouvante dont l'histoire poignante, celle de Samuel Heymann (Patrice DEHENT), médecin de campagne connu pour son statut mais inconnu de tous en tant qu'individu, va se voir révélée.

Lire la suite...
 
"Comme des poissons dans l'eau", de Maxence Descamps Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
20-07-2018

Comme des poissons dans l'eaudu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les mercredis) à 17h au Pixel Avignon Salle Bayaf
Durée : 1 h 10

Ah, la mémoire... vaste sujet ! Que serions-nous sans elle, mémoire immédiate, mémoire à long terme, trous de mémoire, RAM, disques durs, bugs...

C'est rare, mais, au niveau du texte... voilà une pièce parfaite, avec juste ce qu'il faut, rien de  trop, rien qui manque !

Il y a l'idée originale (qu'on ne dévoilera pas), le suspens dans le déroulement de l'action, le comique des dialogues, les interrogations que l'on se pose avec les personnages, la réflexion quant à la possibilité, non d'une île, mais de bulles...

Pour ce qui est des quatre jeunes comédiens, point n'était nécessaire de jouer le Cid... pour démontrer qu'aux âmes bien nées (dans le théâtre), la jeunesse n'attend pas le nombre des années !

D'autant que pour un poisson rouge...

... la perception du temps qui passe est nécessairement née de la dernière pluie !

 
"Comment on freine ?", de Violaine Schwartz Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
19-07-2018

"Comment on freine ?", de Violaine Schwartzdu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les lundis) à 19h à la Bourse du travail CGT
Durée : 1 h 15

Comment parler de ce qui se passe très loin de nous et qui pourtant a un impact sur notre quotidien.

L'emménagement d'un jeune couple, avec plein de cartons (de vêtements, c'est important pour la suite) qu'il faut déballer, trier, attendre les étagères... Il est aux petits soins pour elle, dont on comprend qu'elle a eu un accident et se remet doucement... Elle ne se rappelle plus trop ce qui s'est passé, et du coup trouve cet emménagement précipité - elle n'est pas sûre...

Lire la suite...
 
"Constellation du cancer (La)", de et avec Mary-Tahra Homman Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
20-07-2018

"Constellation du cancer (La)", de et avec Mary-Tahra Hommandu 7 au 29 juillet 2018 (jours impairs) à 21h30 à l'Alibi
Durée : 1 h 30

Une constellation que l'on préfère à sa place, là-haut dans les étoiles, plutôt qu'à l'issue d'une scintigraphie !

Mais le hasard, qui ne fait pas toujours bien les choses, peut brusquement décider de vous faire ce cadeau empoisonné : vous rappeler que, comme Socrate, vous êtes mortel, et ce de manière plus brusque et insistante que la vague probabilité - certes non nulle - de se faire écraser un matin en sortant de chez soi...

Lire la suite...
 
"CV de Dieu (Le)", de Jean-Louis Fournier Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
15-07-2018

"CV de Dieu (Le)", de Jean-Louis FournierThéâtre Actuel à 20h45 du 6 au 29 juillet 2018 (relâche les 17, 22)

Le CV de Dieu

Quand Dieu veut du travail pour tromper son ennui ou les dessous de la création.

C'est assez invraisemblable, mais c'est drôlement culotté: imaginez un peu Dieu a fini la création, les soucis avec son fils... alors il s’ennuie car l'éternité c'est long. Il a alors une idée lumineuse, aller sur terre chercher du travail. Pour ce faire il ne prend pas un passe droit, non il fait son CV, sa lettre de motivation et effectue un entretien d'embauche. Convoqué, il se rend dans l'entreprise avec un diable pour porter son imposant CV. Il va tomber sur un DRH un peu impressionné au début mais qui rapidement prend le contrôle et demande des comptes à Dieu sur sa gestion du monde.

Lire la suite...
 
"Cyclone", de Michèle Césaire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
23-07-2018

"Cyclone", de Michèle CésaireThéâtre du Rempart à 18h55 du 6 au 28 juillet 2018 (relâche les 11, 17)

Un cyclone qui ne ravage rien, mais qui sonne au loin

Il y a un cyclone annoncé dans les Antilles, mais nous sommes à Paris… rien à craindre !

Nous sommes chez un couple, un métropolitain et une Antillaise. Leur relation a pris de l'âge, de la distance. Ils ont laissé leur amour se décomposer et restent là à en regarder les lambeaux.

Il était photographe, elle comédienne, mais lui travaille à présent dans un journal où il écrit des rubriques sans intérêt. Il n'a plus aucun espoir et se réfugie dans l’alcool. Elle veut croire encore en son étoile à la différence de lui et attend son heure.

Lire la suite...
 
"Dans la République du bonheur", de Martin Crimp Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
23-07-2018

"Dans la République du bonheur", de Martin Crimpdu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les lundis) à 22h Au Vieux colombier
Durée : 1 h 15

On assiste, assurément, dans le premier acte de cette pièce au titre trompeur à un Famille je vous hais ! dont les Anglo-Saxons ont le secret, un règlement de compte familial pas piqué des vers dont la démesure langagière va de pair avec le décor, celui, kitsch, des années soixante !

Plus que la psychologie des personnages c'est l'esthétisme qui est recherché, le symbolisme, ce que confirme la deuxième partie de la pièce, découpée en quatre tableaux, dûment annoncés...

Enfin, une dernière partie, en guise de conclusion, où ceux qui voulaient, une fois leur bile déversée, partir, échapper au carcan des conventions - mais peut-être aussi les plus atteints - vont se dissoudre dans une - cette fois-ci relativement courte - logorrhée, de plus en plus abstraite !

 
"De Pékin à Lampedusa", de Gilbert Ponté Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
15-07-2018

"De Pékin à Lampedusa", de Gilbert Pontédu 5 au 29 juillet 2018 (relâche les mercredis) à 12h50 à l'Espace Saint Martial
Durée : 1 h

Elle s'appelait Samia Yusuf Omar.

Elle avait participé aux J.O. de Pékin de 2008, à 17 ans, après avoir intégré l'équipe d'athlétisme de son pays, la Somalie.

La Somalie est en guerre - civile - depuis 1991, année de sa naissance.

Comme les autorités de son pays l'empêchèrent de s'entraîner pour les J.O. de Londres de 2012, elle décida de fuir et de tenter le "grand voyage" vers l'Europe.

Son voyage vers la "forteresse" s'acheva à 87 miles des côtes de Lampedusa.

Mais son rêve ne s'est pas achevé en Méditerranée ; et puisse ce texte de Gilbert Ponté, interprété par Malyka R. JOHANY, qui nous restitue tout le courage, la volonté et la passion de Samia le témoigner à jamais !

 
"De tous les équipages", d'Arthur Rimbaud, Honoré de Balzac Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Poésie
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
26-07-2018

"De tous les équipages", d'Arthur Rimbaud, Honoré de Balzacdu 7 au 29 juillet 2018 (jours impairs) à 12h au Clash
Durée : 1 h

Au menu de ces performances poétiques Le bateau ivre de Rimbaud, incarné par Hélène MILAN, out d'abord accompagnée au piano par Mark W. SUIT, puis déclamé "à la Proust"...

C'est alors au tour d'Elé MADELL de s'animer, et d'incarner Balzac dans 21 fragments/chutes de son Louis Lambert, formant ce troublant mais tout aussi poétique Homo Duplex 3.1 !

Retour à Rimbaud enfin, mais le tout jeune Arthur avec ces extraits d'Enfances, l'été, interprétés par Hélène MILAN accompagnée cette fois-ci à la guitare électrique par Eddy PIOF - ah, la blanche Ophélia qui flotte comme un grand lys...

Notons qu'un CD des textes de Rimbaud, "Enfances", interprétés par Hélène MILAN est disponible à la sortie de même que le recueil des poèmes, le tout pour la modique somme de 13 € : une bonne idée de cadeau !

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 31 - 40 sur 171
 
Image du moment
exploit-linux1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé