Accueil arrow Critiques

Jamais un tendre amour n'expose ce qu'il aime.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici donc la moisson 2018, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Critiques du off (par ordre alphabétique des spectacles)
"De Pékin à Lampedusa", de Gilbert Ponté Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
15-07-2018

"De Pékin à Lampedusa", de Gilbert Pontédu 5 au 29 juillet 2018 (relâche les mercredis) à 12h50 à l'Espace Saint Martial
Durée : 1 h

Elle s'appelait Samia Yusuf Omar.

Elle avait participé aux J.O. de Pékin de 2008, à 17 ans, après avoir intégré l'équipe d'athlétisme de son pays, la Somalie.

La Somalie est en guerre - civile - depuis 1991, année de sa naissance.

Comme les autorités de son pays l'empêchèrent de s'entraîner pour les J.O. de Londres de 2012, elle décida de fuir et de tenter le "grand voyage" vers l'Europe.

Son voyage vers la "forteresse" s'acheva à 87 miles des côtes de Lampedusa.

Mais son rêve ne s'est pas achevé en Méditerranée ; et puisse ce texte de Gilbert Ponté, interprété par Malyka R. JOHANY, qui nous restitue tout le courage, la volonté et la passion de Samia le témoigner à jamais !

 
"De tous les équipages", d'Arthur Rimbaud, Honoré de Balzac Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Poésie
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
26-07-2018

"De tous les équipages", d'Arthur Rimbaud, Honoré de Balzacdu 7 au 29 juillet 2018 (jours impairs) à 12h au Clash
Durée : 1 h

Au menu de ces performances poétiques Le bateau ivre de Rimbaud, incarné par Hélène MILAN, out d'abord accompagnée au piano par Mark W. SUIT, puis déclamé "à la Proust"...

C'est alors au tour d'Elé MADELL de s'animer, et d'incarner Balzac dans 21 fragments/chutes de son Louis Lambert, formant ce troublant mais tout aussi poétique Homo Duplex 3.1 !

Retour à Rimbaud enfin, mais le tout jeune Arthur avec ces extraits d'Enfances, l'été, interprétés par Hélène MILAN accompagnée cette fois-ci à la guitare électrique par Eddy PIOF - ah, la blanche Ophélia qui flotte comme un grand lys...

Notons qu'un CD des textes de Rimbaud, "Enfances", interprétés par Hélène MILAN est disponible à la sortie de même que le recueil des poèmes, le tout pour la modique somme de 13 € : une bonne idée de cadeau !

 
"Delusion Club - Le Cirque des Mirages", de Yanowski, Fred Parker Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Chanson française
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
09-07-2018

"Delusion Club - Le Cirque des Mirages", de Yanowski, Fred ParkerThéâtre du Chien qui Fume

du 6 au 29 juillet 2018 à 22h30 (relâche les mercredis)

Le nouveau tour de chant de Yanowski est arrivé

le Cirque des Mirages est toujours là

Il renoue plus que jamais avec la tradition du cabaret expressionniste, non pas ce qu'il est devenu avec ses paillettes et son strass mais ce qu'il était réellement à la fin du XIXè siècle. Un milieu de résistance, de fusion de genres de texte grinçants et corrosifs.

Lire la suite...
 
"Dernier jour d'un condamné (Le)", de Victor Hugo Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Fanny INESTA   
12-07-2018
"Dernier jour d'un condamné (Le)", de Victor HugoConditions des Soies à 14h45

Du 6 au 29 juillet 2018 (relâche le 16)

Dans une cellule, une petite fenêtre à barreaux donne sur la cour des condamnés à perpétuité où un jeune homme est enfermé. On ne sait rien du crime qu'il a commis, il regarde les murs de sa cellule où les noms des prisonniers qui l'ont précédé sont gravés et s'insurge « Non, je ne suis pas un monstre ! »

Lire la suite...
 
"Désobéir", de Julie Berès Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par MD   
12-12-2018

"Désobéir", de Julie BerèsThéâtre de la Cité internationale

du 13 novembre au 8 décembre 2018

Mise en scène Julie Berès

avec Lou-Adriana Bouziane, Charmine Fariborzi, Hatice Ozer, Séphora Ppondu.

La chance est donnée à des jeunes de la diversité culturelle d'offrir un spectacle magnifique où se manifestent leur talent qui est indéniable. Leur prouesse en terme de danse, de jeu, d'improvisation est époustouflant. Une force de vie souffle dans ce spectacle du début jusqu'à la fin.

Lire la suite...
 
"Discours d'investiture de la Présidente des Etats-Unis", de Roger Lombardot Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
24-01-2019

"Discours d'investiture de la Présidente des Etats-Unis",  de Roger LombardotDu 16 janvier au 6 mars 2019 : Mercredi 21h30 au Théâtre  La Croisée des Chemins

Très bien écrit et mis en scène. Une réflexion humaniste interprétée avec douceur et détermination, fondée sur la conviction et la foi en l’Humanité et en ses possibilités d’évolution vers le bien de chacun.

Mis en scène par Chantal PÉNINON et interprété par Claudine GUITTET, laquelle incarne la toute nouvelle Présidente des États-Unis en pleins préparatifs du discours d’investiture qu’elle s’apprête à prononcer, Discours d’investiture de la Présidente des États-Unis est un monologue chaleureux et convivial, tout aussi nostalgique qu’actuel et réaliste.

Présenté au théâtre « La croisée des chemins » dont la spécificité de la salle conduit les spectateurs à être au plus proche des acteurs et à se sentir naturellement inclus à la scène, facilitant la relation directe et de proximité avec l’actrice, ce spectacle à la dynamique humaniste nous plonge au cœur de l’histoire de cette femme. Et via son histoire, c’est aussi l’Histoire de l’Humanité, interpellant et interrogeant chacun d’entre nous, qui nous est conté.

Au travers cette œuvre écrite par Roger LOMBARDOT, il est en effet question d’un appel à une prise de conscience et une prise en considération de la réalité des faits dans le temps et l’espace de vie de tous.

 
"Dom Juan - Le songe de Sganarelle", de Molière Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
15-07-2018

"Dom Juan - Le songe de Sganarelle", de Molièredu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les jeudis) à 13h à la Salle Roquille
Durée : 1 h 15

La substantifique moelle du Dom Juan de Molière grâce à deux comédiens formidables.

Car on va à l'essentiel, avec les personnages de Dom Juan (Fabrice MERLO, exceptionnel comme toujours) et de son domestique Sganarelle (Pierre BENOIST), le premier exposant sa philosophie de la vie, jouissance, cynisme et nihilisme, le second voué en vain à tenter de corriger son maître... mais devant lui obéir de par son statut !

Lire la suite...
 
"Don Juane", d'après Molière Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
23-09-2018

"Don Juane", d'après MolièreLes 19 et 21 septembre 2018 à 19h30 au Funambule Montmartre
Durée : 1 h 25

Mise en scène et adaptation : Emmanuelle ERAMBERT DUPUY
Avec : Garance DUPUY, Salomé BENCHIMOL, Léna de SAINT-RIQUIER, Christophe MAI, Sarah IBRAHIM, Baptiste DUPUY, Lancelot CHERER et Emmanuelle ERAMBERT DUPUY

Le texte de Molière mais féminisé, ou, plus précisément, inversé, en ce sens où ce sont les femmes qui parlent et agissent comme les hommes, ces derniers adoptant le comportement et le rôle habituellement dévolus au sexe faible...

... comme le goût du mariage et, face à un(e) Don Juan(e)... d'objets sexuels !

C'est très drôle, coloré, plein de trouvailles, enlevé, joliment chorégraphié et agrémenté de chansons ad hoc : bref, un très bon moment à passer, entre ami(e)s ou en couple - même si l'on ne rira pas forcément aux mêmes moments...

Il ne manque plus qu'une suite à ce Don Juane qui, telle Célimène et le Cardinal vis-à-vis du Misanthrope, donnerait un contrepoint féminin à une pièce qui reste quand même, époque oblige, écrite par un homme et pour un public peu suspect lors de féminisme !

Les 19 et 21 septembre 2018 à 19h30 au Funambule Montmartre
53 rue des Saules 75018 Paris
Réservations : 01 42 23 88 83
M° Lamarck-Caulaincourt (Ligne 12)

 
"DOUBLE (LE)", d’après Fiodor Dostoïevski Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Claude KRAIF   
13-07-2018

"DOUBLE (LE)", d’après Fiodor DostoïevskiLes Trois Soleils du 6 au 29 juillet 2018 (relâche les lundis) à 19h

Adaptation et mise en scène de Ronan Rivière

Avec : Ronan Rivière, Jérôme Rodriguez, Michaël Giorno Cohen, Jean-Benoît Terral, Laura Chetrit, Antoine Prud’homme de la Boussinière

et Olivier Mazal au piano

Le double, la doublure, le double jeu, telles sont les différentes variations que Dostoïevski aborde par le thème de « l’autre soi-même » qui cohabite en chacun de nous. Voilà donc cette double incarnation qui apparaît sur la scène, à la fois même et contraire, l’un, introverti, timide, solitaire, l’autre extraverti, envahissant jusqu’à vouloir prendre toute la place. Le personnage est pris au piège dans un jeu de miroir.

Lire la suite...
 
"Du cri des mouettes", de Mathilde Jaillette et Julie Crégut Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
10-07-2018
"Du cri des mouettes", de Mathilde Jaillette et Julie Crégutdu 6 au 16 juillet 2018 (relâche le 11) à 21h aux Italiens

Durée : 1 h 20

La compétition à l'état pur (!), physique, pour décrocher le rôle de Nina dans la pièce de Tchekhov - vous savez : Je suis une mouette - non, ce n'est pas ça... Je suis une actrice (ter) !

Deux jeunes femmes s'affrontent donc, physiquement certes mais aussi - surtout - avec les mots, les répliques - de Marivaux, de Molière (la Célimène du Misanthrope), dans un combat orchestré par une metteuse en scène jusqu'au-boutiste et en cela très proche de la misogynie sadique de certains (#balancetonporc) metteurs en scène...

Mais que les adeptes de la zizanie n'oublient pas : quand c'est trop, c'est trop, et l'union fait (quand même) la force !

Nom d'un goéland...

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 41 - 50 sur 179
 
Image du moment
eee1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé