Accueil arrow Critiques

Devine, si tu peux, et choisis, si tu l'oses.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici donc la moisson 2018, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Critiques du off (par ordre alphabétique des spectacles)
"Ma cantate à Barbara", par Anne Peko Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Chanson française
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
24-10-2018

ImageDu 19 octobre 2018 au 6 janvier 2019 Ve, Sa à 19h30 et le Di à 15h30 au Théâtre des Variétés
Durée : 1 h 20

Conception, mise en scène et interprétation : Anne Peko

Nourri par une mise en scène simple et délicate, jouant d’un éclairage aux tonalités chaudes et d’un esprit gorgé d’intimité, ma cantate à Barbara est un hommage tout aussi  poignant que frais et poétique  rendu à cette Dame brune.

La clarté et la légèreté des notes, associées  à la sensualité et au souffle théâtral des voix séduisent et transportent.

Un merveilleux voyage réalisé et à réaliser !

Ve, Sa à 19h30 et le Di à 15h30 au Théâtre des Variétés
7 bd Montmartre 75002 Paris
Réservation : 01 42 33 09 92
M° Grands Boulevards (Lignes 8 et 9)

 
"Ma vie ! Un poing c’est tout !", de Fabrice Bénichou, Fabienne Barbier Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
15-07-2018

"Ma vie ! Un poing c’est tout !", de Fabrice Bénichou, Fabienne Barbierdu 6 au 15 juillet 2018 (relâche le 9) à 22h30 au Bo
Durée : 1 h 15

Fabrice Bénichou, un poing c’est tout ! Le récit d’une vie hors du commun, palpitante, dont on ressort abasourdi, avec les valeurs morales de la boxe et de l’Amour en tête !

Impressionnant de par la force de sa présence, son ancrage au sol rayonnant, son esprit déterminé et frappant, Fabrice Bénichou est stupéfiant ; sa vie est stupéfiante.

Lire la suite...
 
"Machine de Turing (La)", de Benoit Solès Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
23-07-2018

"Machine de Turing (La)", de Benoit SolèsAtelier Théâtre Actuel à 12h05 du 6 au 29 juillet 2018

La machine deTuring, un des coup de coeur du Off

Une pièce admirable

Turing, un mathématicien anglais va réussir à décrypter les codes de la machine Enigma des Allemands, permettant aux Alliés de les vaincre.

Mais ce brillant cerveau, était homosexuel à une époque où c'était interdit, il sera condamné et puni par une castration chimique ce qui va le conduire à se suicider. Il ne sera réhabilité par la reine d'Angleterre qu'en 2013.

Benoit Solès a écrit une pièce captivante, mettant en avant l'esprit de Turing, son humour, sa vision des choses. Il montre son obstination, son amour des mathématiques et… de la course à pied. Il donne de lui une vision humaine si attachante, si humble.

Lire la suite...
 
"Mademoiselle Palmer : épopée ordinaire", de Laura Lutard Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Poésie
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
28-07-2018
"Mademoiselle Palmer : épopée ordinaire", de Laura Lutarddu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les mardis) à 13h55 à l'Atypik

Durée : 1 h

Interpréter une Mademoiselle Palmer quand on s'appelle Laura, c'est un clin d'œil à David Lynch ou bien c'est un acte manqué, et dans ce cas il faudrait creuser...

En ce qui nous concerne, on penserait plutôt à La Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France de Cendrars, puisqu'il y a beaucoup de voyages : les Antilles, Paris et ses ateliers de peintres et de photographes, Malte, Gozo, l'Italie, la Thaïlande, Prague et toutes ces langues parlées !

Bon, il est vrai qu'ici on est plus proche du récit chronologique que de la forme elliptique des poèmes, mais c'est une question d'époque : on est plus bavard et moins abscons qu'au temps de Blaise, Baudelaire ou de Mallarmé...

C'est égal, on voyagera tout aussi bien avec le récit de Laura LUTARD et Tonia MAKATSIANOU, à l'accompagnement musical !
 
"Maelström", de Fabrice Melquiot Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
15-07-2018

"Maelström", de Fabrice Melquiotdu 6 au 24 juillet 2018 (relâche les lundis) à 15h au Parvis d'Avignon
Durée : 1 h 10

Vera (Marion LAMBERT), 14 ans, est sourde, n'a pas connu son père et a pris l'habitude de s'isoler du monde en débranchant ses implants cochléaires. Elle soliloque dans ce qui pourrait être un abribus ou une salle d'attente dans une gare...

... et nous suivons ses pensées grâce à des casques qui nous permettent de l'entendre, et d'entendre aussi les bruits environnants - comme si l'on possédait nous aussi des implants !

Lire la suite...
 
"Mais n'te promène donc pas toute nue", de Georges Feydeau Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
15-07-2018

"Mais n'te promène donc pas toute nue", de Georges Feydeaudu 5 au 29 juillet 2018 (relâche les lundis et le 23) à 22h au Notre Dame
Durée : 1 h 10

Derrière chaque grand homme, il y a une femme...

Derrière chaque homme aussi, d'ailleurs !

Mais si les attentes que l'on peut en avoir sont les mêmes...

... on risque cependant bien des déconvenues !

Particulièrement dans les milieux bourgeois des années 1900, où il faut, même chez soi, respecter les convenances...

Lire la suite...
 
"Maître et Marguerite (Le)", de Mikhaïl Boulgakov Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Claude KRAIF   
15-05-2018



"Maître et Marguerite (Le)", de Mikhaïl Boulgakov


 

Du 10 mai au 10 juin 2018 au Théâtre de la Tempête


 

Festival OFF d'Avignon

Au 11.Gilgamesh Belleville 

Du 6 au 27 juillet  relâches les 11 et 18 juillet 

 

Adaptation et mise en scène : Igor Mendjisky

Avec : Marc Arnaud, Romain Cottard, Adrien Gamba Gontard, Igor Mendjisky, Pauline Murris, Alexandre Soulié, Esther Van den Driessche, Yuriy Zavalnyouk

Il fallait de l’audace, de la maîtrise, du pari fou, pour adapter le roman de Mikhaïl Boulgakov. Il fallait être alchimiste comme Faust, démiurge comme le diable, virtuose dans la scénographie et le spectaculaire, et voilà c’est une réussite.

Le public est installé sur trois fronts. Il entoure la scène comme au cirque romain. Les temps de Pilate, de Jésus, de Staline, de la société de consommation, se superposent dans un agencement qui donne à l’homme une place centrale, partagé qu’il est entre le bien le mal, la raison et la foi, l’ordre et le chaos. Pour le Maître et Marguerite, le salut viendra là où on l’attend le moins.

Magistrales donc l’adaptation du roman, la mise en scène qui voyage d’une langue à l’autre, dans le temps et dans l’espace, dans un univers fantasmagorique. Les sujets abordés sont graves  mais l’ambiance est plutôt celle de la fête foraine. Les comédiens circulent, bateleurs,  magiciens,  faiseurs de pluie. La gravité cède la place à la bonne humeur.

Sorcellerie vous dis-je !

Du Ma au Sa à 20h, à 16h

au Théâtre de la Tempête - Cartoucherie
Route du Champ de Manœuvre 75012 Paris
Réservations : 01 43 28 36 36
M° Château de Vincennes (Ligne 1) puis navette Cartoucherie ou Bus 112, arrêt Cartoucherie

 

 
"MARIAGE DU DIABLE (LE)", de Christoph Willibald Gluck Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opéras, opérettes et opéras bouffes
Écrit par Claude KRAIF   
10-07-2018

"MARIAGE DU DIABLE (LE)", de Christoph Willibald GluckChapelle du Verbe Incarné : du 7 au 11 juillet 2018 à 12h05

Mise-en-scène : Julie Timmerman

Direction musicale et piano : Benjamin Laurent

Avec : Deborah-Ménélia Attal, Marie-Claude Bottius, Joël O’Cangha, Henry Bastien-D’Elie, Alban Legos.

Anastasia Laurent : (violon), Clotilde Lacroix (violoncelle), Marc Pujol (percussionniste)

Musique : Christoph Willibald Gluck

Lire la suite...
 
"Master Class Nijinski", de Faizal Zeghoudi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Danse
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
22-07-2018

"Master Class Nijinski", de Faizal Zeghoudidu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les lundis) à 16h45 au Collège de la Salle
Durée : 1 h 10

Pièce chorégraphique pour quatre danseurs et... un comédien (Bernard PISANI), ex-danseur figurant Nijinski !

Un bref prologue parlé introduisant la master class - l'amour et le métier, une courte chorégraphie pour les quatre danseurs sur une musique d'Alva Noto, à nouveau la master class introduisant un solo (Nadya LARINA) sur un Lied de Schubert, re-master class et un autre solo sur le Prélude à l'après-midi d'un faune de Debussy, suite de la master class et les quatre danseurs sur Le sacre du printemps de Stravinsky, épilogue : la messe est dite...

... on en sait un peu plus sur Nijinski, mais à l'instar du décor... il restera des zones d'ombres !

Et c'est tant mieux pour garder un peu de mystère et de la place au rêve...

 
"Membres fantômes (Les)", de et avec Charlotte Laemmel et Gaëtan Peau Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Théâtre
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
07-03-2019

"Membres fantômes (Les)", de et avec Charlotte Laemmel et Gaëtan PeauDu 16 février au 10 mars 2019 au Théâtre de la Flèche
Durée : 1 h 05

Mise en scène, texte et interprétation de Charlotte LAEMMEL et Gaëtan PEAU

Un frère, une sœur... Elle, plus bavarde que lui, peu prolixe... Elle, dotée d'un certaine logique, voire d'un certain bon sens, lui plus retenu, les pieds sur terre - il faut dire que c'est lui qui  assure de fait l'intendance de leur "association"...

Peu à peu le quotidien, l'histoire de cette fratrie se dessine - il y a un frère (marié, un enfant) éloigné (pas forcément en terme d'espace) qu'ils n'ont pas vu depuis longtemps - le passé qui a dû être agité de l'un, mais qui semble aujourd'hui surmonté, le présent de l'autre, tout en immédiateté, et l'avenir des deux, ensemble, qui se précise... en même temps qu'il se pérennise !

Une belle petite heure à passer en compagnie de deux accidentés de la vie, comme beaucoup en France et dans le monde des 99 %...

Les samedis à 21h, les dimanches à 16h au Théâtre de la Flèche
77 rue de Charonne
75011 Paris
Réservations : 01 40 09 70 40
M° Charonne (Ligne 9)

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 91 - 100 sur 179
 
Image du moment
eee1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé