Accueil arrow Vos annonces arrow "Corps de mon père (Le)", de Michel ONFRAY

Finissons-le, madame : en ce malheur extrême,

Plus je hais, plus je souffre, et souffre autant que j'aime.

(P. Corneille) 

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Critiques du off 2017
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici (enfin) la moisson 2016, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
"Corps de mon père (Le)", de Michel ONFRAY Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
29-08-2016

"Corps de mon père (Le)", de Michel ONFRAYDu 25 août ;au 1er octobre 2016 les je, ve, sa à 19h45 puis du 10 octobre au 1er novembre 2016 les lu, ma à 21h30 à l'Essaïon

Durée : 1h

Mise en scène Bernard SAINT OMER
Avec : Bernard SAINT OMER

Une évocation on ne peut plus... terrestre, ancrée dans le réel, le présent : une vraie 3D - mais une 3D solide en plus qu'holographique ! - d'un père plutôt taiseux, peu démonstratif...

... ce qui donnait d'autant plus de valeur aux rares instants partagés père-fils !

Ce corps de mon père, telle une performance exécutée chaque soir sur scène, une sculpture réalisée en direct, s'il tire sa substance des mots de l'auteur, qui, à travers ses souvenirs d'enfance et le regard que porte un gamin sur son père - forcément un géant - en a composé la trame...

...trouve son incarnation par les gestes et le récit du comédien, les premiers venant soutenir, développer, recomposer ce que le second évoque !

Du bel ouvrage.

Essaïon
6 rue Pierre-au-Lard 75004 Paris
Réservations : 01 42 78 46 42
M° Rambuteau ou Hôtel de Ville (Lignes 1, 11)

 
< Précédent   Suivant >