Accueil arrow Vos annonces arrow "Joe Dassin", par Guillaume Ibot

Ta vertu met ta gloire au-dessus de ton crime.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Critiques du off 2017
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici (enfin) la moisson 2016, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
"Joe Dassin", par Guillaume Ibot Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
30-01-2017
"Joe Dassin", par Guillaume IbotSoirée Joe Dassin au Rempart
On sort les standards des tiroirs 

Guillaume Ibot a débuté sa carrière comme imitateur puis il a eu l'idée de faire un concert acoustique sur Joe Dassin. Il s'est pour l'occasion fait  accompagner à la guitare par Vincent Jonathan désirant garder l'origine musicale des chansons. Reconnus par le fan club international de l'artiste, ils se sont produits à de nombreuses reprises dans la région et à Paris. Le théâtre du Rempart les a programmés et ils ont remporté un grand succès à en croire les réactions chaleureuses et la participation du public. La salle était comble, l'atmosphère intimiste, propre à un bon échange.

Ce ne fut pas un concert d'imitation ni par le costume à la Dassin ni par sa voix, non plus c'est un concert hommage à sa musique où Guillaume apporte sa personnalité et son interprétation avec intelligence. Les fans de Dassin se sont cependant bien retrouvés dans cette ambiance des années 70 et ont su et pu apprécier les différentes chansons. Une trentaine, reflets de l'artiste, de la variété de ses compositions, et aussi de la palette des sujets abordés entre « l'été indien » et « les Daltons » en passant par « la demoiselle du déshonneur ».

La voix de Guillaume est chaude, précise, bien adaptée au répertoire et il a su s'adjoindre une choriste qui apporte une très jolie teinte vocale. Lea Morales, a de sa superbe voix cristalline su prolonger les notes de Guillaume donnant une belle harmonie, on apprécie beaucoup.

L'accompagnement à la guitare de Vincent Jonathan est remarquable. Il a un beau toucher de corde, dû à sa formation classique sûrement et seul il remplace un groupe sans problème, c'est un virtuose. 

Les grands standards étaient au rendez vous, mais aussi quelques chansons moins connues et le fameux Jardin du Luxembourg, chanson peu radiophonique à cause de sa longueur accompagnée à l'origine par un Concert symphonique.
 
Une trentaine de chansons qui faisaient ressurgir bien des souvenirs aux participants qui n'hésitaient pas à reprendre en cœur les refrains.

On se rend compte qu'à l'heure actuelle, le public des années 70 /80 est nombreux et les concerts souvenir prolifèrent, la classe d'âge de cette période est dynamique encore et veut conserver une certaine jeunesse. 

Ce fut une magnifique soirée dans une belle ambiance, comme quoi même l'hiver  les spectacles fonctionnent au Rempart et attirent un public nombreux.

Théâtre du Rempart à 17h 

 
Suivant >