Le soin de le cacher découvre ce qu'il cache,

Et son silence dit tout ce qu'il craint qu'on sache.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Critiques du off 2017
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici (enfin) la moisson 2016, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
"Stimulant, amer et nécessaire", d'Ernesto Caballero Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
10-07-2017
"Stimulant, amer et nécessaire", d'Ernesto CaballeroDu 7 au 30 juillet 2017 (relâche les 10, 17, 24) à 19h10 à la Maison de la Poésie d'Avignon

Durée : 1h

Ou quand les hommes persistent à jouer les apprentis sorciers !

Joueurs (de bingo) compulsifs, psychanalystes retro-situationnistes, metteurs en scène à l'accent d'Allemagne de l'est...

... c'est toujours en oubliant qu'ils ne sont pas tout seuls mais accompagnés qu'ils vont se prendre un retour de bâton - en l'occurrence de ciseaux - mérité, quoique excessif !

D'un texte peu connu mais délicieux d'Ernesto Caballero la comédienne Liana FULGA, mise en scène par Blandine LAIGNEL nous compose une Paquita jubilatoire, dont la réserve initiale façon A.A. va progressivement laisser place à une assurance, une clairvoyance et une revendication que l'on serait bien en peine de contenir...

... priant pour ne pas avoir involontairement, par quelque élément déclencheur, initié ce qu'il faut bien appeler un raz-de-marée, une explosion, un feu d'artifice intrinsèquement féminin !

Stimulant, amer et nécessaire...

... et in-dis-pen-sa-ble, assurément !

 
< Précédent   Suivant >