Accueil arrow Vos annonces arrow "Désobéir", de Julie Berès

Les gens que vous tuez se portent assez bien.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques du off
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici donc la moisson 2018, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
"Désobéir", de Julie Berès Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par MD   
12-12-2018

"Désobéir", de Julie BerèsThéâtre de la Cité internationale

du 13 novembre au 8 décembre 2018

Mise en scène Julie Berès

avec Lou-Adriana Bouziane, Charmine Fariborzi, Hatice Ozer, Séphora Ppondu.

La chance est donnée à des jeunes de la diversité culturelle d'offrir un spectacle magnifique où se manifestent leur talent qui est indéniable. Leur prouesse en terme de danse, de jeu, d'improvisation est époustouflant. Une force de vie souffle dans ce spectacle du début jusqu'à la fin.

Mais ce n'est pas tout ! Voici un spectacle qui lutte contre la victimisation que l'on a pu voir fleurir souvent dans les théâtres et ou la voix de la liberté (bouger, aimer, crier) s'exprime avec grâce et nuances.

Nous ressortons de ce spectacle bluffés...

Julie Berès offre un mise en scène sobre et astucieuse. La colère est présente dans cette nudité apparente. La moquette est démontée, les murs graphés. C'est comme une colère latente qui se cherche et qui finit par nous sauter aux yeux. Le titre du spectacle est bien trouvé ! C'est très différent des mises en scènes que j'ai pu voir précédemment. Toute son attention s'est portée sur les comédiennes et la danseuse et je ne pense pas me tromper en disant que rien n'est laissé au hasard.

Je me questionne encore un peu sur la présence des vidéos au début du spectacle. Mais c'est sans doute pour nous révéler que plus rien n'est privé et que tout peut passer dans l'espace public !

Et surtout ce qu'on y attend : une femme voilée !

Un spectacle chaleureux, sensuel et questionnant.

C'est vraiment à voir !

 
< Précédent   Suivant >
 
Image du moment
admin-linux1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé