Accueil arrow Vos annonces arrow "Gharnata" au Théâtre des Gémeaux

Tel donne à pleines mains qui n'oblige personne :

La façon de donner vaut mieux que ce qu'on donne.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... En attendant la moisson 2019, voici celles des Festivals Off précédents : 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
"Gharnata" au Théâtre des Gémeaux Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
08-10-2019

"Gharnata" au Théâtre des GémeauxPrésentation du dernier disque de Luis de la Carrasca

au Théâtre des Gémeaux

Gharnata l'album hommage à ses racines de Luis de la Carrasca est un bijou. A cette occasion il s'est remarquablement bien entouré pour que sa musique soit servie au sommet de son art.

Son vieil ami José Luis Dominguez est toujours sur scène, c'est l'ombre de La Carrasca, sa guitare est toujours là précise et présente, toujours en retrait, assurant la mélodie avec une remarquable technique. Anna Perez elle aussi membre permanente du groupe marque sa présence avec son chant, ses palmas et bien sur sa danse au taconéo puissant. A cette équipe se greffe un percussionniste canadien absolument remarquable, François Taillefer. Il manie toutes les percussions issues de quatre coins du monde pour créer un magnifique climat et maintenir le rythme. Benjamin Ramos à la contrebasse ponctue, développe ses basses entourant le chant avec délicatesse. Manuel Gomez à la guitare apporte avec un toucher précis très technique et d'une grande pureté, prolongeant avec art les instants musicaux. Jérôme Bourdin Clauzel au piano vient avec beaucoup de délicatesse poser des notes qui donnent une belle dimension à la musique, touche finale qui raccroche le flamenco à d'autres musiques, qui jette des ponts, ouvre des horizons.

Luis dont je suis depuis la carrière depuis ses débuts s'améliore sans cesse, tant dans son chant que dans ses musiques. Avec Gharnata il propose un flamenco métissé, où les influences du monde entier se font sentir et surgissent à tout instant. Sur le plan des textes, c'est aussi somptueux tout en restant dans la simplicité. Ses emprunts à Machado et Garcia Lorca donnent une structure à son récital. Grenade est leur patrie et il est bon de les  replacer dans cet univers.

Album de souvenirs, de raccord avec le passé, avec ses origines qui lui confèrent ce qu'il est à présent. Qui lui donnent la force d'affirmer les valeurs les plus humaines qui lui tiennent à cœur, les valeurs morales ancrées en lui, puisées dans cette terre d'Andalousie.

Avec Gharnata c'est l'Andalousie des maures, c'est l'aridité des terres, la force du climat, la mise en exergue des gens de la terre, le rappel d'une vie austère et simple, la volonté de rester en relation avec son passé, avec ses racines qui ancrent en lui une stature pleine de richesses intérieures.

Son évocation de Garcia Lorca au travers du très célèbre poème d'Antonio Machado « le crime a eu lieu à Grenade » évoquant la mort du poète assassiné  sur ordre de Franco par des miliciens, place le climat poétique et humain au centre du concert.

Ce qui est formidable, c'est que nous pouvons le suivre et l'apprécier même si l'on ne comprend pas l'espagnol tant sa musique et son chant ont des saveurs qui nous transportent. Beau travail, bel hommage à ses terres d'enfance.

Gharnata de et avec :

Luis de la Carrasca auteur-compositeur, chant, palmas, guitare

Jose Luis Dominguez et Manuel Gomez à la guitare

François Taillefer aux percussions

Benjamin Ramos à la contrebasse

Jérome Bourdin Clauzel au piano

Ana Perez choeurs, palmas et danse

Production : Association Andalouse Alhambra

Gharnata le 5 octobre 2019 à 20h30 au Théâtre des Gémeaux

10 rue du Vieux Sextier - 84000 Avignon

09 87 78 05 58

 
Suivant >
 
Image du moment
admin-linux1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé