Accueil arrow Vos annonces arrow "SERMENT D’HIPPOCRATE (LE)", de Louis Calaferte

Va, je ne te hais point.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici donc la moisson 2019, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
"SERMENT D’HIPPOCRATE (LE)", de Louis Calaferte Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Claude KRAIF   
08-07-2014

"SERMENT D’HIPPOCRATE (LE)", de Louis CalaferteGrenier à Sel du 5 au 26 juillet 2014 à 10h30

Mise en scène : Patrick Pelloquet

Avec : Gérard Darman, Pierre Gondard, Patrick Pelloquet, Christine Peyssens, Yvette Poirier, Georges Richardeau

Le tableau est posé, un salon, une famille ordinaire, un accident de santé, en l’occurrence une syncope et l’intervention de médecins. Comment se fait-il que cet évènement banal devienne d’une drôlerie tout à fait irrésistible ? Ce mini drame tout le monde l’a vécu et nous nous reconnaissons dans ce miroir qui n’est même pas déformant. Les traits sont à peine appuyés. Les comédiens jouent avec une précision chirurgicale. La maladie, la santé, la pertinence des diagnostics, tout y est d’un évènement que nous avons tous connu aussi bien dans nos rapports familiaux, que dans la confrontation avec le corps médical dans ses réponses face au malade.

L’humour de Louis Calaferte est dévastateur, voire même guérissant si l’on en croit les tenants de la thérapie par le rire. Les comédiens sont saisissants de vérité, d’intelligence, d’humanité.

La mise en scène insiste sur le réalisme des situations. Il s’agit bien de monsieur et madame tout le monde avec ses peurs, ses inquiétudes, sa naïveté autant que sa duplicité.

Quant à Hippocrate, il doit se dire là où il est, que le mieux pour honorer son serment, c’est de garder, comme Louis Calaferte,  un sens de l’humour à toute épreuve.

 

 
< Précédent   Suivant >
 
Image du moment
eeee1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé