Accueil

Jamais un tendre amour n'expose ce qu'il aime.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon (quand il n'est pas annulé !), notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici donc la moisson 2019, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Actualités
"Beyrouth Hotel", de Rémi de Vos Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
16-02-2021

"Beyrouth Hotel", de Rémi de VosBeyrouth Hotel, de Rémi de Vos au Théâtre du Rempart, Avignon

en préparation mais bientôt devant le public

mise en scène Olivier Douau

avec Nathalie Comtat et Olivier Douau.

Deux visions de la vie qui s'opposent.

Pour vous situer les lieux, vous êtes plongés d'entrée de jeux au milieu d'une guerre à en croire les explosions et les bruits d'armes à feux. ça crépite de toute part et ce n'est pas le 14 juillet.

Quand la lumière s'installe on découvre un modeste hall d’hôtel, nous sommes devant la réception où une jeune femme fait le ménage.

Un individu, un touriste peut être se présente une valise à la main, il a l'air un peu paumé et sans grande envergure, du genre coincé et mal dans sa peau.

Lire la suite...
 
"Tartuffe", de Molière Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Fanny INESTA   
09-02-2021

"Tartuffe", de MolièreUne sortie de résidence de la Compagnie les Cent Têtes

à Saint Julien de Comolas

en attendant la réouverture des salles

Diffusion - Gislaine Seyer : 06 52 11 01 40

TARTUFFE

                                                           C'est une période peu réjouissante pour la culture depuis déjà plusieurs mois... Quel bonheur alors, d'être invité à une pièce en construction, pas totalement aboutie mais qui  permet de nous replonger avec délice dans les méandres de la culture  du théâtre !

Le passé a la cote, s'attaquer à Molière est toujours un défi osé mais  Grégoire Aubert aime l'audace ! Il signe une mise en scène d'un Tartuffe qui s'offre une nouvelle jeunesse. Un hommage vif, dense, inventif et si drôle ! C'est davantage qu'une adaptation, c'est une version créative,  un assemblage de pépites, de trouvailles et d'intelligence tant dans le dispositif que dans le jeu que dans le choix de la beauté des costumes, tout s'imbrique à merveille et foisonne sans cesse. C'est dans  un profond respect des alexandrins de Molière que la pièce est jouée.

Lire la suite...
 
Pensées profondes – Anecdotes piquantes – Rendez-vous prochains (hiver 2021) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Webmaster   
26-01-2021

Notre nouvel épisode : «Coup de vieux»

Résumé des épisodes précédents :

« Je crois que ce matin, j’ai pris le premier coup de vieux de ma vie.» C’est dit en confidence et avec le sourire. Sourire, certes, masqué mais qui se devine à des pétillements dans l’œil. Et puis un coup de vieux, ça fait toujours sourire …. Quand c’est le premier.

On est dans les beaux locaux de l’ESCAT (école supérieure du cinéma et de l’audiovisuel de Tours) et je participe à un court-métrage. Le tournage est prévu, la semaine suivante, en décors naturels. Pour l’heure, il s’agit juste d’une prise de contact et de la répétition des séquences. Une cuisine a été reconstituée dans un coin du studio et toute l’équipe est mobilisée sous le regard bienveillant d’Isabelle, la directrice de l’école. J’ai tout de suite accroché au scénario : un petit déjeuner qui tourne à l’orage entre un père et son enfant transgenre. Je joue un type un peu désagréable qui prend son café du matin, les yeux rivés sur le journal, sans un regard sur sa famille. Philippe, auteur du scénario est aussi le réalisateur, il a effectivement une petite dizaine d’années de plus que le reste de l’équipe : il tutoie la trentaine alors que les autres ont tous l’air de sortir du bac. Mais tous sont concentrés, attentifs. Chacun a une fonction bien précise et Isabelle reste vigilante à ce que chacun tienne son rang, le cinéma, ça demande de la méthode et de la rigueur : un problème technique, un accessoire mal replacé, un comédien qui bafouille… Et voilà une scène qui n’en finit plus de se répéter.  

Lire la suite...
 
"Flûte enchantée (La)" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Fanny INESTA   
08-01-2021
"Flûte enchantée (La)"La flûte enchantée au Théâtre du verbe fou, rue des infirmières, Avignon

le 30 décembre 2020 - Captation privée

Qui n'a jamais entendu ou fredonné un air de Mozart ? Mais en 1791 pour la première fois de sa carrière,sous l'impulsion de son ami Shikaneder qui écrit le livret, Mozart compose un opéra pour une troupe de théâtre. Une complicité artistique voit le jour. Ce sera « la flûte enchantée » . Une histoire complexe, un conte initiatique à la fois philosophique, symbolique et ésotérique.

Lire la suite...
 
"Meilleurs Vœux. Ou presque...", de Carole GREEP Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
18-12-2020

"Meilleurs Vœux. Ou presque...", de Carole GREEPDrôle, ironique et frais !
L’équilibre instable de ces deux personnages aux expressions tacites et facétieuses saura vous tenir en haleine !

En cette douce soirée de jour de l’an, Antoine Grasniais est seul au bord du gouffre.
Il s’apprête à passer à l’acte et commettre l’irréparable !
Mais pourquoi ?

Pour cela, il faut qu’il voie Sandrine, « Sansan » pour les intimes, douce jeune femme folâtre et pleine de vie. Cette dernière est l’une de ses voisines de quartier dont il a fait la connaissance de façon cachée et illégitime à travers la lecture inavouée de ses multiples courriers, cartes postales, publicités… Et cela depuis plus de deux ans !! Car Antoine Grasniais est facteur ; et qui plus est facteur du quartier.
Mais qu’a-t-il de si important à lui révéler ? Aurait-il entre les mains des informations perturbantes à lui transmettre ?

Lire la suite...
 
"Accusé.e", de Clémence BARON Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
18-12-2020

"Accusé.e", de Clémence BARONAccusé.e

Didactique et sombre, cette pièce marquera les esprits par la profondeur de son sujet.

Toute action a une répercussion. Certes. Mais laquelle ?

Plongée dans la pénombre, tel l’éclairage donnée par De La Tour à La Madeleine, le spectateur vient à être témoin d’une affaire lugubre, mettant en avant la position délicate d’une femme abusée et violée, accusée d’être à l’origine de son propre viol.

L’atmosphère est pondéreuse. On vient ici à vivre la réalité d’une scène de jugement grave, mais dont les griefs semblent être comme anodins aux yeux de tous.

Mais pourquoi ? Pourquoi ce regard ? Pourquoi cette attitude ?

Lire la suite...
 
"Y'a pire !", de et avec Coralie Mennella Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
25-11-2020

"Y'a pire !", de et avec Coralie MennellaDrôle et sarcastique, cette pièce dénonce avec humour les problèmes de gestion et d’organisation de nos structures, mettant à mal les personnes seules, se retrouvant ou croyant se retrouver sans aides ni alternative.

La vie ne serait elle qu’une question de regard ? À débattre.

Plongée dans le métro, puis chez elle, une jeune fille éreintée et lasse de se battre chaque jour auprès de chacun vient à nous faire partager ses pensées nourries d’artefacts et de réalités interprétées.

De cela va naître sa condition humaine.

Lire la suite...
 
"Fallacia", de Clémence Baron Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
25-11-2020

"Fallacia", de Clémence BaronUne aventure romanesque et délirante, éditée aux Éditions Les Cygnes, par la Compagnie de La Baronnerie

Alors même que Rose attend son mari en petite tenue de nuit, vient à apparaitre un mystérieux jeune homme en plein cœur de la pièce.

Mais qui est-il ? Comment est-il entré et pour quelles raisons ?

Et surtout que va dire François, le mari de Rose, s’il les aperçoit ensemble au cœur même du salon ?

Que va-t-il croire ? Qui va-t-il croire ? Car selon Rose, la situation n’est apparemment pas des plus confortables et sincères entre eux !?

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 8 sur 199
 
Image du moment
admin-linux1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé