Accueil

Va, je ne te hais point.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Avignon off 2018
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici (enfin) la moisson 2017, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Avignon off 2018
"Putain du dessus (La)", d'Antonis Tsipianitis Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
13-07-2018

"Putain du dessus (La)", d'Antonis Tsipianitisdu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les lundis) à 18h40 à l'Arrache-cœur
Durée : 1 h 10

... ou, plus précisément, la voisine du dessous !

Voisine que son éducation explique en partie sa naïveté, de penser qu'un mari peut remettre plusieurs fois le couvert, et attendre que Madame ait joui pour en faire de même...

Naïveté d'avoir cru que pour échapper à un père il suffisait de se marier avec un prince - en l'occurrence un représentant de l'ordre, qui s'avèrera plus battant que charmant !

Enfin, devenue opportunément veuve, ne doutons pas qu'elle fera bon usage de cette liberté qui s'offre à elle...

... et qu'aucune Troïka supranationale ne vienne lui couper les ailes !

 
"Kitchen Blues", de Jean-Pierre Siméon Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
13-07-2018
"Kitchen Blues", de Jean-Pierre Siméondu 6 au 28 juillet 2018 (jours pairs) à 10h au Train Bleu

Durée : 1 h 05

Sept  monologues de femme (souvent) au bord de la crise de nerfs, mais pour mieux rebondir, s'échapper, s'émanciper (enfin) !

Un charme très british puisqu'à l'origine un texte, écrit en anglais pour la comédienne Clara SIMPSON, qui, dirigée par Clémence LONGY nous en livre ici la version... française, traduite par l'auteur...

... qui connaît bien les ressorts et les attentes de l'âme féminine puisque, à défaut de lui répondre, sait... écouter !

Et, du coup, faire partager au spectateur cette qualité rare : l'écoute de l'autre - en l'occurrence d'une femme, mais il  est aussi vrai que les hommes sont moins diserts...

 
"Zwaï", par la Cie E1nz Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
12-07-2018

"Zwaï", par la Cie E1nz Présence Pasteur à 20h20
du 6 au 29 juillet 2018 (relâche le 16)

Zwai, une rencontre.

Un bel amour

Elle est lovée dans sa corde qui pend des cintres, elle est heureuse comme un canari sans cage, comme un chat dans un arbre ou une femme sur un perchoir. Il arrive tel un Pierrot lunaire qui ne sait jamais par quel bout prendre les choses, dépassé par la vie, mais grand ouvert vers la beauté.

Lire la suite...
 
"Seule(s) en scène", de Claire Olier Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
12-07-2018

"Seule(s) en scène", de Claire Olierau Théâtre des Barriques à 17h15
du 6 au 29 juillet 2018 (relâche les mardis)

Seule(s) en scène.

Ou les méandres de la création

Nous sommes plongés dans les années soixante où cinq jeunes comédiennes répètent dans la difficulté et une certaine opiniâtreté une pièce.

Dans la difficulté car elles sont loin d'avoir les mêmes motivations, chacune a ses problèmes et ses envies. Là dessus se greffe une histoire de meurtre, de valise disparue qui se volatilisent d'ailleurs dans le récit.

Lire la suite...
 
"Dernier jour d'un condamné (Le)", de Victor Hugo Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Fanny INESTA   
12-07-2018
"Dernier jour d'un condamné (Le)", de Victor HugoConditions des Soies à 14h45

Du 6 au 29 juillet 2018 (relâche le 16)

Dans une cellule, une petite fenêtre à barreaux donne sur la cour des condamnés à perpétuité où un jeune homme est enfermé. On ne sait rien du crime qu'il a commis, il regarde les murs de sa cellule où les noms des prisonniers qui l'ont précédé sont gravés et s'insurge « Non, je ne suis pas un monstre ! »

Lire la suite...
 
"PETIT DEJEUNER (LE)", de Charlie Windelschmidt Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Claude KRAIF   
12-07-2018

"PETIT DEJEUNER (LE)", de Charlie Windelschmidtà 9h et 10h30 à la Manufacture, Cour du musée Angladon

du 6 au 25 juillet 2018 (relâche les 12 et 19)

Mise en scène : Charlie Windelschmidt

Avec : Anaïs Cloarec et Véronique Héliès

Un petit déjeuner mais un grand moment de convivialité, les deux « comédiennes-cordon bleu » sont à l’œuvre en servant aux convives (le public) un petit déjeuner copieux.

Lire la suite...
 
"J'entrerai dans ton silence", de Hugo Horiot, Françoise Lefèvre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
12-07-2018

"J'entrerai dans ton silence", de Hugo Horiot, Françoise Lefèvredu 6 au 28 juillet 2018 (relâche les mardis) à 17h20 au Balcon
Durée : 1 h

Réalisé et mis en scène depuis un témoignage véridique, cette pièce montre avec pudeur et sensibilité la situation complexe et inconcevable d’un enfant incompris ne comprenant pas le monde, ainsi que la détermination d’une mère à sauver son enfant considéré comme différent, pour ne pas dire a-normal, par les standards de la société.

Pour elle comme pour lui, il sera question de construire un monde stable, aimant, fait de repères visibles et partagés, et de résister aux sentiments d’épuisement, de prostration et au découragement. L’objectif : sortir du silence, s’ouvrir aux vivants et à la Vie.

 
"Variations sur un départ", de Katerini Antonakaki, Sébastien Dault Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
12-07-2018
"Variations sur un départ", de Katerini Antonakaki, Sébastien Daultdu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les lundis) à 15h30 à la Présence Pasteur

Durée : 1 h

Chacun trouvera dans ce Voyage immobile de Pénélope ce qu'il apportera avec lui !

Pour notre part, dans une actualité qui s'est trop vite muée en habitude de non-accueil des réfugiés, politique décidée par des dirigeants mal ou non-élus, nationaux et européens, il est évident que Pénélope a pris les habits d'Ulysse...

... pour un exil partagé avec des dizaines de milliers de Grecs - pourtant Européens (!) - que la vile Troïka, hydre économique à trois têtes a jetés hors de leur pays avec sa stupide et inhumaine "règle d'or" de dette - illégitime, on ne le dira jamais assez - à rembourser... en livres de chair !

Quant au décor, il va peu à peu se déployer, mêlant ingéniosité et poésie : un work in progress dans le bon sens du terme...

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 25 - 32 sur 106
 
Image du moment
exploit-linux1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé