Accueil

Et je voudrais souvent n'avoir pu rien entendre,

Ou n'avoir vu personne, ou n'avoir point parlé.

(P. Corneille) 

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... En attendant la moisson 2018, revoyez celles des Festivals Off précédents : 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Actualité
"Tango des étoiles errantes (Le)", de Judit Maian, Isabelle Starkier Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
25-07-2018

"Tango des étoiles errantes (Le)", de Judit Maian, Isabelle Starkierdu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les mercredis) à 21h35 au Centre
Durée : 1 h

On pensait que le tango était avant tout argentin et pas que né dans les bordels... mais il est avant tout voyageur (d'où le titre), aussi a-t-il pu accompagner le peuple juif des villages de l'Europe de l'Est à l'Amérique des comédies musicales !

Et qui aurait mieux pu incarner et raconter l'histoire de cet amant sans domicile fixe que celle que l'on appelle la Piaf du Tango, Judit MAIAN (à qui l'on doit entre autres Happy end Tango), accompagnée à l'accordéon et à la contrebasse par Alain TERRITO, dans une mise en scène d'Isabelle STARKIER qui offre ici une version en intérieur d'un spectacle qui peut aussi être joué - ce fut le cas en 2017 - dans un jardin...

Et qu'importe le flacon - la langue - pourvu qu'on ait l'ivresse - le rythme !

 
"Housch-ma-housch", de et avec Semen Shuster Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
25-07-2018

"Housch-ma-housch", de et avec Semen Shusterdu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les lundis) à 20h20 au Collège de La Salle
Durée : 1 h

Un univers bien à lui, à commencer par son double poisson qui fera plusieurs allers et retours au cours du spectacle, et les films d'animation de son personnage qui le feront "entrer" puis "sortir"...

Pour le reste, il sera question de régler des problèmes d'électricité, de lumière à l'aide d'allumettes et d'une bougie facétieuse, de réanimer une mascotte, de reprendre (voire de danser sur) des airs connus... non sans faire intervenir le public !

Absolument tout public, en âge (de 7 à 777 ans) comme en langues, les onomatopées, comme les gags, étant universelles !

 
"Aux deux colombes", de Sacha Guitry Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
24-07-2018

"Aux deux colombes", de Sacha Guitrydu 6 au 29 juillet 2018 à 18h10 à l'Alizé
Durée : 1 h 25

Deux colombes, deux colombes... ne dit-on pas jamais deux sans trois ?

Mais avant d'en arrrrriver là, il faudrrra fairrrre s'envoler les deux autres : la première, que l'on avait cru partie en fumée en Amérique latine mais qui, tel un... pigeon voyageur est revenue, vingt ans après comme dirait Alexandre, et la seconde, à laquelle on s'était habitué, mais qui finissait par trop ressembler à la première...

Du bon Guitry, dans le genre vaudeville, certes, avec Serge RIABOUKINE dans le rôle de l'homme qui aime le plus les femmes... successivement !

 
"Illusions nocturnes", de Pascal Lacoste Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
24-07-2018

"Illusions nocturnes", de Pascal Lacostedu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les jeudis) à 14h05 au Pixel Avignon
Durée : 1 h 10

Dix ans après la crise, il serait temps de monter à Paris, dans le quartier de Montmartre (à défaut de Montparnasse), un nouveau cabaret, comme il y en a tant à Broadway, non ?

Une ancienne prostituée fera la serveuse, un poète sans le sou s'occupera des lumières tandis qu'un peintre révolutionnaire se chargera des décors, et qu'une jeune Polonaise, chanteuse de métro, en sera la vedette !

Telle est l'équipe réunie par le jeune artiste plein d'idées revenu de New York, jusqu'à l'arrivée de l'ancien souteneur...

... et de l'Histoire avec un grand H, qui va balayer de ses nuits sans étoiles recouvrant le monde pour longtemps (poésie, poésie) les espoirs, les illusions - bref tout ce en quoi chacun d'eux avait pu, un instant, croire !

 
"Solo '3D - Dense'", de Marie-Pierre Genovese Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
24-07-2018

"Solo '3D - Dense'", de Marie-Pierre Genovesedu 6 au 28 juillet 2018 (jours pairs) à 12h au Tremplin
Durée : 1 h

"3D - Dense" comme corps, relief du corps, corps organique qui nous a été affecté à la naissance et avec lequel on doit composer, s'en emparer, diriger !

"3D - Dense" comme les mots qui complètent le langage du corps, puisque l'on est quand même des animaux doués de parole, d'une capacité d'abstraction...

"3D - Dense" comme musique, enfin, pour que la danse, le mouvement, soit porté par quelque chose d'universel, ressenti par tous... et de l'ordre du céleste !

Le tout allant de pair avec une écoute de l'autre, une capacité d'ouverture sur le monde, et l'espoir d'y laisser une petite trace, de transmettre quelque chose, cet instant qui ne reviendra jamais mais qu'un midi nous aurons partagé...

 
"Voilées", d'Amélie Poirier Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
24-07-2018

"Voilées", d'Amélie Poirierdu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les lundis) à 10h30 à la Présence Pasteur
Durée : 1 h 05

Un spectacle étonnant qui lie la broderie (mécanique) du Nord de la France à la confection de voiles par et pour les femmes musulmanes d'Algérie et du Niger, vers où étaient exportés les tissus brodés...

Une histoire de famille, d'abord, puisque Amélie POIRIER (qui assure le jeu et la mise en scène de son texte) est issue d'une famille qui brode de génération en génération ; mais aussi une histoire d'ouverture aux autres, que l'islamophobie réveillée par les attentats de 2015 a initiée, et qui s'est traduit par le montage de la parole de femmes ayant porté le voile, quelle que soit leur religion, et sa signification, religieuse, sociale, géographique, de confort - pourquoi le mettre ou ne pas/ne plus le mettre !

Beaucoup de ventilateurs, aussi, que ce soit pour figurer le vent du désert ou pour... les défilés de mode et la danse (Jessie-Lou LAMY CHAPPUIS), de jeux de lumières et de manipulation de marionnettes (Audrey ROBIN) et, bien sûr, de créations sonores (Anne LEPERE)...

 
"PAS PLEURER", adapté du roman de Lydie Salvayre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Claude KRAIF   
24-07-2018

"PAS PLEURER", adapté du roman de Lydie SalvayreThéâtre des Doms du 6 au 26 juillet 2018 (relâche les 11, 18)

Adaptation et mise en scène : Denis Laujol

Avec : Marie-Aurore d’Awans

Création sonore et musicienne : Malena Sardi

C’est un hymne à la vie qui se déchaîne sur la scène. La comédienne Marie-Aurore d’Awans raconte l’histoire de la mère de Lydie Salvayre. Une histoire du mois d’août 1936, comme un point d’orgue qui concentre la mémoire de toute une vie. Le récit bouleversant d’une époque bouleversée, révolution, contre révolution, haine dévastatrice qui transforme les campagnes paisibles en champs de bataille. La voix de Bernanos se joint en voix off à celle de Lydie Salvayre pour dénoncer l’horreur et les exactions dont il a été témoin.

Lire la suite...
 
"Belle-fille", de Tatiana Vialle) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
24-07-2018

"Belle-fille", de Tatiana Vialledu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les mercredis) à 20h25 au Petit Louvre
Durée : 1 h 10

Tatiana, Olga... cela pourrait être du Tchekhov !

Mais non, le (beau) texte autobiographique de Tatiana Vialle qui parle de la relation avec son beau-père aurait pu en rester là, une fois le désir de raconter par écrit, assouvi...

Jusqu'à une rencontre, celle d'une Roxane libre et moderne qui convainc Tatiana que Maud WYLER pourrait être la belle-fille qu'elle avait été, cette petite fille qui rencontra vers 4/5 ans le nouvel amour de sa mère Olga !

Il ne restait plus qu'à la mettre en scène, sobrement, et de retrouver avec les souvenirs d'époque, actualités et chansons, le goût de celui qui l'adopta, et qu'elle adopta...

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 25 - 32 sur 205
 
Image du moment
exploit-linux1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé