Accueil

Je sais ce que tu vaux, et ce que je te dois.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... En attendant la moisson 2019, voici celles des Festivals Off précédents : 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Actualités
"Semeurs de rêves", de Charlotte Clément Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
25-07-2019

"Semeurs de rêves", de Charlotte Clémentdu 5 au 28 juillet 2019 (relâche les mardis) à 9h55 Au coin de la lune
Durée : 0 h 55

Figurez-vous qu'au village de Griseville, il y a des couleurs réservées aux filles, et des couleurs réservées aux garçons : comme si on pouvait posséder une couleur !

Le ton est donné.

Heureusement, les deux étrangers semeurs de rêves vont secouer les certitudes des Grisevillois, à commencer par les enfants, qui n'ont pas encore renoncé à rêver, mais aussi les anciens - qui se souviennent de leurs rêves de jeunesse...

Outre les deux comédiens, l'usage de figurines, d'un écran où sont projetés des films d'animation du village et des intérieurs de maison, des jeux d'ombres chinoises et de maquettes font de ce spectacle tout public une vraie réussite !

 
"Princesses et la lune (Les)" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
25-07-2019

"Princesses et la lune (Les)"du 7 au 28 juillet 2019 (relâche le 22) à 12h au Forum
Durée : 1 h 10

Vous resterez saisi par la clarté et la beauté de ces voix qui s’accordent à merveille et qui vous feront (re)découvrir les airs des plus grands opéras. Une interprétation éblouissante !

Face à vous, de véritables professionnelles qui maîtrisent à merveille leur instrument tout en sachant l’adapter à la salle pour donner une résonance et une profondeur sublime à l’espace qu’elles animent.

C’est un souffle de vie, une envolée lyrique, un moment de bonheur qui vous fera voyager dans l’univers émotionnel des contes enchantés.

Vous ressortirez de la salle en ayant envie de fredonner.

 
"Caffe Latte", d'Andreïna Ibedaca, Agathe Sanchez et Hermes Gaido Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
25-07-2019

"Caffe Latte", d'Andreïna Ibedaca, Agathe Sanchez et Hermes Gaidodu 5 au 28 juillet 2019 (relâche les mardis) à 22h15 aux Barriques
Durée : 1 h

Ça commence par quelque chose qui pourrait être du catch féminin, mais n'y voyez là rien de graveleux Messieurs, disons plutôt que les deux auteures-interprètes, Andreïna IBEDACA et Agathe SANCHEZ ont décidé de prendre à bras-le-corps les questions féminines d'aujourd'hui...

L'amour, la passion, mais aussi la dépendance affective, l'identité, le machisme, l'avortement et les violences obstétricales en général mais aussi la jouissance, la naissance et... le métro parisien, ligne n°7 !

Un spectacle imagé et très physique, mis en scène par Hermes GAIDO, co-auteur, et qui s'adresse aussi aux femmes...

 
"Yoanna '2è sexe'", de Yoanna, Mathieu Goust, Fred "Brain" Monestier Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
25-07-2019

"Yoanna '2è sexe'", de Yoanna, Mathieu Goust, Fred "Brain" Monestierdu 13 au 28 juillet 2019 (relâche les mardis) à 20h40 à l'Atypik
Durée : 1 h

Yoanna ou notre sorcière préférée...

Un concert accordéon et batterie, plus toute la rage des paroles qui, si elles appuient bien là où ça fait mal (Balance, balance, balance ton porc ! et En marche, en marche...) ne font que dire la réalité de ce que cache la novlangue macronienne quant à la politique néolibérale que la classe dirigeante, aidée de ses media, impose aux peuples !

Des chansons on ne peut plus d'actualité donc pour le quatrième album de Yoanna, 2è sexe, à sortir le 20 septembre prochain, et à qui ne manquera qu'une chanson sur le CETA - qui vient d'être entériné par des députés qui ne représentent qu'eux-mêmes et leurs bailleurs de fond et en rien l'intérêt général ni celui de la planète en particulier...

NB : en vente à la sortie, les trois CD précédents de Yoanna, et en souscription le quatrième,  2è sexe.

 
"Moi, fardeau inhérent", de Guy Régis Jr Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
25-07-2019

"Moi, fardeau inhérent", de Guy Régis Jrdu 5 au 24 juillet 2019 (relâche les jeudis) à 17h55 au Train bleu
Durée : 1 h

Un beau titre, assurément, qui donne envie de défendre ce texte de Guy Régis Jr, dont le seul défaut serait... de ne pas être une femme !

Ainsi Daniely FRANCISQUE s'est-elle emparé de ce cri de femme révoltée qui dit : "ç'en est assez", et s'est-elle elle-même mise en scène, incarnant, dans l'ombre et l'obscurité, de face et de dos, portant l'avertissement de cette femme debout, hiératique, à la fois dans la tempête et étant, apportant la tempête à ses oppresseurs, aux oppresseurs de toutes les femmes...

 
"Mensonge de maman (Le)", de Didier Schwartz Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
25-07-2019

"Mensonge de maman (Le)", de Didier Schwartzdu 5 au 28 juillet 2019 (relâche les lundis) à 15h50 au Rempart
Durée : 1 h 15

Le mensonge de maman, c'est un peu comme Le meurtre de Roger Ackroyd : il faut faire attention au sens, qui n'est pas le plus commun !

En effet, ce n'est pas Maman qui a menti - enfin, si mais Maman n'étant pas Maman... Maman n'a pas menti - ah, et puis zut ! Vous vous verrez bien par vous-même que Maman a une moustache, et donc...

Une belle histoire qui montre que l'amour paternel, le vrai, n'a rien à envier à l'amour maternel !

Et de plus, est libre de tout complexe d'Œdipe...

 
"Raclette", de Santiago Cortegoso Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
25-07-2019

"Raclette", de Santiago Cortegosodu 17 au 28 juillet 2019 (relâche le 22) à 12h45 au Vieux balancier
Durée : 1 h 15

Un petit bijou, jusque-là inédit en France, qu'il ne faudrait en aucun cas manquer !

Paula, en passe de devenir 1ère assistante d'une (riche) série télé, organise un dîner - une raclette - avec les parents du jeune Mattéo qui a été retenu pour incarner le rôle principal, pas vraiment aidé par Léo, son compagnon comédien de théâtre engagé...

Parallèlement, Julie, qui s'occupe des dauphins d'un parc aquatique, rentre à la maison où elle retrouve son mari Jérôme, récemment au chômage et en phase de reconversion jardinière, qui lui a préparé... une raclette !

On apprendra peu à peu les enjeux du premier dîner, ce qui grève le second couple...

... et ce qui rapproche les convives de cette double raclette !

 
"Mimosa", d'Amandine Raiteux Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
24-07-2019

"Mimosa", d'Amandine Raiteuxdu 5 au 25 juillet 2019 à 11h25 à l'Arto
Durée : 1 h 10

Un sujet grave - l'anorexie - traité avec humour... qui reste la politesse du désespoir, car si on évite le pathos qui plomberait l'exposé, et nuirait à son partage, on ne cache pas non plus - sous l'énumération des "produits gourmands", par exemple - les contradictions entre l'envie de vivre et la peur de ne pas être comme il "faudrait" être, en obéissant au joug du miroir et de la balance !

Merci à Julie CAVANNA d'avoir si bien incarné cette teenager puis ado semblable à tant d'autres, mais que cette maladie encore trop souvent niée, refoulée et pas suffisamment prise au sérieux aussi bien par les médecins que par l'entourage va accompagner longtemps, trop longtemps...

... et dédions ce Mimosa à toutes celles et ceux qui furent victime de cette insoutenable envie de légèreté !

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 25 - 32 sur 160
 
Image du moment
eeee1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé