Accueil

L'amour dans sa prudence est toujours indiscret ;

A force de se taire il trahit son secret :

(P. Corneille)
 
Accueil
Rédactionnel
Critiques du off
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici donc la moisson 2018, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Avignon 2019 !
"Exit", de Fausto Paravidino Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
24-07-2019

"Exit", de Fausto Paravidinodu 5 au 25 juillet 2019 (relâche les 11, 18) à 12h à la Manufacture - Château de St Chamand
Durée : 1 h 55 (trajet en navette compris)

La fin d'un couple pour la génération Bof, qui sait que ça pourrait aller mieux, qui voudrait que ça aille mieux mais ne fait pas vraiment d'efforts ni ne cherche de solutions pour ça...

Certes il y a la question de la politique dans l'Italie de 2008 mais le jour des chaussettes n'a pas aidé !

En fait on se rencontre, on se plaît, on va plus loin, on vit ensemble mais on ne parle surtout pas de projet de vie, pas forcément parce qu'on n'en a pas mais parce qu'on a peur de ne pas être d'accord...

Or, qu'est-ce qu'un couple sans projet ?

Plus tard, on fera d'autres rencontres mais il y aura toujours cette peur de s'engager : on en reste à l'amitié ou on décide de faire un bébé - tout seule !

Cela dit, c'est bien fichu, monté, joué : on ne s'ennuie pas un instant...

 
"Fushigi !", de Ian Parizot Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
23-07-2019
"Fushigi !", de Ian Parizotdu 5 au 25 juillet 2019 à 10h30 à l'Improvidence
Durée : 1 h

Sur scène, quatre personnages tout de blanc vêtus - deux femmes, deux hommes - vont nous faire choisir une couleur. Et à partir de cette couleur, improviser une histoire à la manière des films de Miyazaki...

Essentiellement mimée, mais avec ici et là quelques indications quant aux personnages ou leurs accessoires, l'action s'inscrit dans l'univers du réalisateur où les enfants et les animaux ont la part belle ! 

Bien sûr, même si la couleur choisie l'a déjà été, puisqu'il s'agit d'improvisation, jamais histoire ne sera identique - d'autant plus que les comédiens-improvisateurs tournent en alternance...

 
"Louise au parapluie – Myriam Boyer", d'Emmanuel Robert-Espalieu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
23-07-2019

"Louise au parapluie – Myriam Boyer", d'Emmanuel Robert-Espalieudu 5 au 28 juillet 2019 (relâche les lundis) à 22h30 aux Gémeaux
Durée : 1 h 30

Drôle et tendre à la fois.

Vous rirez de cette relation entretenue entre Antoine (Youtuber) et sa mère (ouvrière sur le point de prendre sa retraite, à l’esprit engagé et militant), mettant en avant les décalages intergénérationnels, et notamment ceux relatifs aux modes de communication. La question, centrale aux deux partis et soulevée ici, sera de savoir comment communiquer et faire adhérer le plus grand nombre à ce qui lui est proposé afin de créer un bénéfice tout aussi personnel que collectif.

Ouvrant sur une cuisine aux couleurs chaudes, pour ne pas dire orangées faisant écho à une certaine époque, Louise au parapluie – Myriam Boyer vient à nous raconter l’histoire d’une mère présente et investie auprès de son fils mais aussi au sein de son travail, tout en étant marqué par le désir citoyen de s’investir pour mener à bien les projets de la collectivité et devenir Maire. L’esprit de la force ouvrière est là ! Militons, jeunes gens pour la réalisation de nos projets !

Mais y arrivera-t-elle ? D’autant que son fils, plus que surpris par son programme, semble vouloir y faire obstacle. Il lui faudrait devoir accepter que sa mère puisse être une femme de pouvoir et de décision… quoi de plus inquiétant pour un homme !

 
"Com' et dit…et non dit", d'Hervé Belmontet, Lucia Pozzi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Claude KRAIF   
23-07-2019

"Com' et dit…et non dit", d'Hervé Belmontet, Lucia Pozzidu 5 au 28 juillet 2019 (relâche les mardis) à 19h30 au Théâtre de la Porte St Michel
Durée : 0 h 50

Mise en scène de Lucia Pozzi

Conférence spectacle

de et avec Lucia Pozzi, avec Hervé Belmontet

Lire la suite...
 
"Une goutte d'eau dans un nuage", de et avec Éloïse Mercier Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
23-07-2019

"Une goutte d'eau dans un nuage", de et avec Éloïse Mercierdu 5 au 28 juillet 2019 (relâche les mardis) à 22h10 au Transversal
Durée : 0 h 45

On ne peut occulter ces souvenirs d'Indochine, cette fascination pour un pays, le Vietnam, ce climat où l'air en vient à être liquide durant la mousson, ce grouillement où l'on n'existe plus en tant qu'individu mais bien comme partie d'un tout et, imprégné(e) des récits de Marguerite Duras, vouloir se rejouer son propre Nocturne Indien !

Ainsi, comme un acteur qui y a récemment réalisé son film, Éloïse MERCIER s'est-elle écrit sa fiction à partir du temps passé à travailler là-bas ; l'ambiance sonore restituée, il devenait nécessaire d'utiliser un micro pour la voix, le décor achevant le dépaysement...

Puisse ainsi la coalescence nous réunir au sein de la même goutte d'eau !

Ou accéder à l'évaporation ultime - c'est selon...

 
"Homme de Schrödinger (L')", de Raphaël Bancou, Éric Chantelauze, Samuel Sené Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
23-07-2019

"Homme de Schrödinger (L')", de Raphaël Bancou, Éric Chantelauze, Samuel Senédu 5 au 28 juillet 2019 (relâche les mardis) à 20h45 aux Corps saints
Durée : 1 h 15

On rassurera les chats en leur rappelant que quiconque pense avoir commencé à comprendre quelque chose à la mécanique quantique... n'a rien compris à la mécanique quantique !

Alors en attendant de savoir réaliser des ordinateurs quantiques, on peut philosopher sur les bizarreries des états superposés (chat à la fois mort et vivant) et du rôle de l'observateur quant au choix effectué par le système : le (petit) chat est mort ou vivant, à l'ouverture de la boîte...

Et, tant qu'à faire, user et abuser de cette dictature du choix, à pile ou face si l'on pense que le hasard fait - toujours - bien les choses ou s'accommoder des univers parallèles... à condition d'emporter avec soi son observateur dédié !

Observateur qui se sera imposé en venant s'inscrire à l'agence d'appariement quantique et avec qui on pourra reprendre : sacré, sacré Schrödinger, sacré Schrödinger ! (air connu)

 
"Cadres de vie", de et avec Éloïse Mercier Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
23-07-2019

"Cadres de vie", de et avec Éloïse Mercierdu 5 au 28 juillet 2019 (relâche les mardis) à 15h20 au Transversal
Durée : 1 h 05

Ça commence plutôt mal pour Sam quand Patty, informée par une source plus malintentionnée que de première main, lui balance ses affaires par la fenêtre !

Mais soap opéra ou vrai vécu, ce n'est qu'un point de départ pour une exploration (hors cadre) du milieu des cadres (ou futurs cadres) du marketing - comment créer de la (fake) valeur - plus que de la finance...

Retour aussi sur les années du supérieur et après, les lendemains de fête problématiques, la carrière qui fait différer... le premier petit-fils des parents !

Tandis que les cousins, eux, n'ont pas attendu de dépasser la trentaine pour pondre...

 
"Maladie de la famille M (La)", de Fausto Paravidino Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
23-07-2019

"Maladie de la famille M (La)", de Fausto Paravidinodu 5 au 28 juillet 2019 (relâche les mercredis) à 13h30 au Chapeau d'ébène
Durée : 1 h 20

Un médecin de famille, plus habitué à soigner qu'à guérir, nous raconte l'histoire de la famille M dont la mère vient récemment de mourir - semble-t-il d'un excès de médicaments...

Chacun prenant (ou ne prenant pas) différemment cette mort, la vie doit néanmoins continuer - mais on se doute que le statu quo n'est plus à l'ordre du jour !

Quid de continuer à remplacer la mère, quid de choisir entre petit ami et meilleur ami du petit ami, quid de grandir enfin et/ou de se (re)prendre en main ?

C'est très bien joué, drôle, vif et enlevé par le collectif Les Impromptus - qui présente dans le même théâtre mais à 20h30 une version de Richard (III) réduite, plus digeste que l'original...

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 33 - 40 sur 156
 
Image du moment
exploit-linux1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé