Accueil

Et je voudrais souvent n'avoir pu rien entendre,

Ou n'avoir vu personne, ou n'avoir point parlé.

(P. Corneille) 

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... En attendant la moisson 2019, voici celles des Festivals Off précédents : 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Actualités
"Contes coquins", d'après Henri Gougaud Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
24-07-2019

"Contes coquins", d'après Henri Gougauddu 4 au 28 juillet 2019 (relâche les 15, 22) à 22h10 au Rempart
Durée : 1 h

Sophie DIDIER est avant tout une conteuse, qui a plusieurs cordes à son... arctif : Contes musicaux, Contes et légendes de nos contrées, La nuit des temps, Les amis de Saint-Nicolas...

Mais en ce Festival d'Avignon 2019, vue l'heure tardive (22h10), il ne saurait être d'autre programme que celui qui nous prépare à passer une bonne nuit... et pas à dormir !

Ce sera donc des Contes coquins au programme, qui de la guêpe d'Adam à la (fausse) naïveté des hommes en passant par un Petit Chaperon Rouge revisité (entre autre par son complice et pianiste qui l'accompagne, Raphaël) vont nous faire passer un goûteux moment en compagnie de Sophie, qui, c'est bien normal, n'a pas la langue dans sa poche...

... et vous invite à en faire de même, Mesdames !

Les messieurs, s'ils se confessent, devront quand même attendre deux ans...

 
"Voyageur sans bagage (Le)", de Jean Anouilh Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
24-07-2019

"Voyageur sans bagage (Le)", de Jean Anouilhdu 17 au 25 juillet 2019 à 20h15 au Tremplin
Durée : 1 h 30

Amnésique au sortir de la Grande Guerre, Gaston aura attendu dix-huit ans avant d'être confrontée à la famille bourgeoise dont il est issu...

Mais ce qu'il découvre sur celui qu'il était, malgré l'accueil chaleureux qui lui est fait, va de moins en moins lui donner envie de reprendre sa place d'autrefois !

Cela dit, est-il bien celui que sa protectrice prétend qu'il est/voudrait qu'il soit ? Et quid des autres familles prêtes à l'accueillir ?

Une pièce d'Anouilh savoureuse qui ne date que par l'époque qui la situe...

 
"Demande en mariage & L'ours (La)", de Tchekhov Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
24-07-2019

"Demande en mariage & L'ours (La)", de Tchekhovdu 4 au 28 juillet 2019 à 16h40 aux Corps saints
Durée : 1 h 15

Deux pièces courtes, très souvent montées ensemble, drôles, archi-connues de Tchekhov que l'on a toujours plaisir à voir et à revoir !

 La demande en mariage ranime inopinément un vieux contentieux foncier entre voisins et qui, ironiquement, n'aurait plus lieu d'être...

... tandis que L'ours réalise l'union imprévue de deux êtres aux caractères bien trempés !

Au contraire des pièces dramatiques de Tchekhov où les questions d'argent entravent l'épanouissement des personnages, dès que l'amour gagne comme ici on vire vers la comédie : on aurait tort de s'en plaindre...

La mise en scène de Sophie PAREL, accompagnée sur le plateau de Julien LE PROVOST et Philippe COLIN, fluide et sans temps mort, va à l'essentiel : on vient faire sa demande, en mariage ou d'argent dû, et l'on argumente !

 
"Légende d'une vie", de Stefan Zweig Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
24-07-2019

"Légende d'une vie", de Stefan Zweigdu 5 au 28 juillet 2019 à 14h30 aux Brunes
Durée : 1 h 10

Cette Légende d'une vie, une des rares pièces de Stefan Zweig (qui voit plutôt ses nouvelles adaptées pour le théâtre) a été ici traduite et adaptée par Caroline RAINETTE, qui l'a mise en scène avec son partenaire de jeu, Lennie COINDEAUX.

Fils d'un célèbre poète, Friedrich va présenter au public sa première œuvre, mais sa qualité de "fils de" lui fait craindre que l'on ne juge pas tant ses travaux pour eux-mêmes qu'en les comparant aux écrits de son père...

Père dont il s'avérera que l'image de lumière comporte en fait bien des zones d'ombre, libérant ainsi Franck du poids encombrant et immérité de la figure paternelle par trop parfaite !

 
"Exit", de Fausto Paravidino Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
24-07-2019

"Exit", de Fausto Paravidinodu 5 au 25 juillet 2019 (relâche les 11, 18) à 12h à la Manufacture - Château de St Chamand
Durée : 1 h 55 (trajet en navette compris)

La fin d'un couple pour la génération Bof, qui sait que ça pourrait aller mieux, qui voudrait que ça aille mieux mais ne fait pas vraiment d'efforts ni ne cherche de solutions pour ça...

Certes il y a la question de la politique dans l'Italie de 2008 mais le jour des chaussettes n'a pas aidé !

En fait on se rencontre, on se plaît, on va plus loin, on vit ensemble mais on ne parle surtout pas de projet de vie, pas forcément parce qu'on n'en a pas mais parce qu'on a peur de ne pas être d'accord...

Or, qu'est-ce qu'un couple sans projet ?

Plus tard, on fera d'autres rencontres mais il y aura toujours cette peur de s'engager : on en reste à l'amitié ou on décide de faire un bébé - tout seule !

Cela dit, c'est bien fichu, monté, joué : on ne s'ennuie pas un instant...

 
"Fushigi !", de Ian Parizot Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
23-07-2019
"Fushigi !", de Ian Parizotdu 5 au 25 juillet 2019 à 10h30 à l'Improvidence
Durée : 1 h

Sur scène, quatre personnages tout de blanc vêtus - deux femmes, deux hommes - vont nous faire choisir une couleur. Et à partir de cette couleur, improviser une histoire à la manière des films de Miyazaki...

Essentiellement mimée, mais avec ici et là quelques indications quant aux personnages ou leurs accessoires, l'action s'inscrit dans l'univers du réalisateur où les enfants et les animaux ont la part belle ! 

Bien sûr, même si la couleur choisie l'a déjà été, puisqu'il s'agit d'improvisation, jamais histoire ne sera identique - d'autant plus que les comédiens-improvisateurs tournent en alternance...

 
"Louise au parapluie – Myriam Boyer", d'Emmanuel Robert-Espalieu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
23-07-2019

"Louise au parapluie – Myriam Boyer", d'Emmanuel Robert-Espalieudu 5 au 28 juillet 2019 (relâche les lundis) à 22h30 aux Gémeaux
Durée : 1 h 30

Drôle et tendre à la fois.

Vous rirez de cette relation entretenue entre Antoine (Youtuber) et sa mère (ouvrière sur le point de prendre sa retraite, à l’esprit engagé et militant), mettant en avant les décalages intergénérationnels, et notamment ceux relatifs aux modes de communication. La question, centrale aux deux partis et soulevée ici, sera de savoir comment communiquer et faire adhérer le plus grand nombre à ce qui lui est proposé afin de créer un bénéfice tout aussi personnel que collectif.

Ouvrant sur une cuisine aux couleurs chaudes, pour ne pas dire orangées faisant écho à une certaine époque, Louise au parapluie – Myriam Boyer vient à nous raconter l’histoire d’une mère présente et investie auprès de son fils mais aussi au sein de son travail, tout en étant marqué par le désir citoyen de s’investir pour mener à bien les projets de la collectivité et devenir Maire. L’esprit de la force ouvrière est là ! Militons, jeunes gens pour la réalisation de nos projets !

Mais y arrivera-t-elle ? D’autant que son fils, plus que surpris par son programme, semble vouloir y faire obstacle. Il lui faudrait devoir accepter que sa mère puisse être une femme de pouvoir et de décision… quoi de plus inquiétant pour un homme !

 
"Com' et dit…et non dit", d'Hervé Belmontet, Lucia Pozzi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Claude KRAIF   
23-07-2019

"Com' et dit…et non dit", d'Hervé Belmontet, Lucia Pozzidu 5 au 28 juillet 2019 (relâche les mardis) à 19h30 au Théâtre de la Porte St Michel
Durée : 0 h 50

Mise en scène de Lucia Pozzi

Conférence spectacle

de et avec Lucia Pozzi, avec Hervé Belmontet

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 33 - 40 sur 160
 
Image du moment
eeee1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé