Accueil

Le soin de le cacher découvre ce qu'il cache,

Et son silence dit tout ce qu'il craint qu'on sache.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Critiques du off 2017
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici (enfin) la moisson 2016, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Actu : Avignon off 2017
"Pandora", de et avec Shakti Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
26-07-2017
"Pandora", de et avec ShaktiDu 14 au 26 juillet 2017 à 17h au Garage International

Durée : 0h40

Pandora (SHAKTI), d'abord les yeux bandés et menottée derrière un store va progressivement se (faire) libérer et donner enfin libre court à ses désirs !

Par la danse, bien sûr...

Notons que l'ouverture de la boîte de Pandore peut aussi se voir comme une libération de tout ce que nous possédons en nous, le bien comme le mal, les désirs comme les frustrations, les fantasmes comme les peurs !

Quant à ce qui reste (l'espoir)...

... on peut aussi dire qu'il s'agirait de notre âme !

 
"Sur la route de Poucet", de Mathieu Létuvé Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
26-07-2017
"Sur la route de Poucet", de Mathieu LétuvéDu 7 au 30 juillet 2017 (relâche les 13, 20, 27) à 14h05 aux Lucioles

Durée : 1h10

Un vrai régal pour les yeux et les oreilles !

Visuellement, les lumières sont parfaites, et l'usage de rideaux à fils comme écran pour les projections vidéos, permettant aussi de percevoir l'action en arrière-plan comme au devant est géniale...

... et la bande-son, musicale comme d'ambiance, vous enveloppe tout comme la forêt enveloppa le Petit Poucet et ses frères !

Pour le reste, on connaît le conte original, la variation moderne proposée par Mathieu LÉTUVÉ (qui signe la mise en scène) inspirée d'un fait divers (américain, bien sûr) tient sa route de road movie, tout comme l'usage de Peau d'âne en guest star...

Tout public, à partir de 10 ans !

 
"Machintruc", d'Alberto Garcia Sanchez Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
26-07-2017
"Machintruc", d'Alberto Garcia SanchezDu 7 au 30 juillet 2017 à 12h au Tremplin

Durée : 1h15

Dans la ville de Machintruc, il n'y a rien. Enfin rien... Il y a des habitants, des rues, des ponts, des arbres, un théâtre même, mais c'est tout : il n'y a pas d'objets, de choses, ses habitants ne possèdent rien - ce qui n'est pas un problème car comment ressentir le manque de choses qu'on a jamais eues ?

Tout allait donc au mieux dans le meilleur des mondes, jusqu'au jour ou un Machintruquois inventa une Chose...

... et c'est ainsi que naquit la société de consommation !

Une version moderne de la boîte de Pandore, en quelque sorte, que l'on doit à Alberto GARCIA SANCHEZ...

 
"Piplette'show (The)", par les P'tits Papiers Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
26-07-2017
"Piplette'show (The)", par les P'tits PapiersDu 23 au 30 juillet 2017 à 10h30 à la Tache d'encre

Durée : 0h50

Elles viennent de Bruges et elles ont la frite ! Il y a Gisèle, celle qui parle à l'oreille des meuhs, est fan de Patrick Juvet et experte en dentelle... euh, non, en tricot !

Personne n'est parfait... sauf peut-être Adèle - du moins c'est elle qui le dit - hôtesse de l'air... sur la mer, enfin sur les canaux, à moins de pousser jusqu'à Ostende, où il y a la mer, et même des avions...

Last but not least il y a Mirabelle, autosuffisante pour cause d'héritage familial (d'une entreprise de lunettes de toilettes) ; du coup, c'est elle qui mène la barque - ou plutôt la Coccinelle...

... qui ressemble bizarrement à une 2 CV : on ne sait pas si c'est une question de traduction belge-français (LUL vs. LOL) ou si Volkswagen sous-traite à Citroën pour le marché belge !

Vous pourrez leur poser la question à l'occasion, mais en tout cas ne manquez pas ce trio de drôles de dames : c'est frais, charmant, bon enfant et aussi...

... très près de chez vous !

 
"Noce", de Jean-Luc Lagarce Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
26-07-2017

"Noce", de Jean-Luc LagarceThéâtre du Roi René, à 19h45 (relâche les mardis, représentations supplémentaires à 12h20 les mercredis)

La Noce, une plongée dans le monde des exclus

Une pièce au tonus exceptionnel

Ils sont cinq, bien déterminés, un homme, un monsieur, une dame, une femme et une jeune fille à aller à une grande noce. Cinq identités disparates, cinq paumés. Ils n'ont pas été invités mais pourquoi n'auraient-ils pas le droit d'aller à le fête ? Ils vont braver tous les interdits, franchir tous les barrages pour en être, pour atteindre leur part de bonheur espéré.

Lire la suite...
 
"Entêté ou la rage de vivre (L')", de Jean-Pierre Andréani Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
25-07-2017
"Entêté ou la rage de vivre (L')", de Jean-Pierre AndréaniDu 7 au 30 juillet 2017 à 22h15 Au Bout là-bas

Durée : 1h25

Certes, la différence d'âge existe... mais est-ce une raison pour reculer le moment de faire un enfant ?

Vouloir finir son "essai" avant, n'est-ce pas un prétexte pour ne pas accepter d'être père ?

Voilà pour l'amour... mais à 70 ans, on pense aussi à la mort : achever de développer sa "philosophie de la vie" compterait donc plus que d'investir dans un enfant...

Mais si la science tout à coup vous permettait sinon de vous en affranchir, du moins de renvoyer votre "date limite" aux calendes grecques...

... ne risqueriez-vous pas alors de traîner avec vous une philosophie... avariée ?

Et d'oublier l'amour...

 
"V pour Vegan", de et avec Céline Iannucci Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
25-07-2017
"V pour Vegan", de et avec Céline IannucciDu 7 au 30 juillet 2017 à 18h30 à l'Observance

Durée : 1h

Tout d'abord, une affiche qui mérite le premier prix du concours d'affiches du off 2017, s'il y en avait un : le clin d'œil à V pour Vendetta, le vert écolo, les poireaux vegans... le visuel accroche et en plus, le dedans correspond à l'emballage !

Céline IANNUCCI - car c'est d'elle dont il s'agit - réussit la gageure de vous expliquer ce qu'être vegan signifie, pourquoi le devenir, comment le devenir, à quel type de questions on a droit (de la part de ses proches comme du serveur de restaurant) quand on s'affirme vegan, etc.

... le tout en nous faisant rire, mais rire tant est grande l'absurdité des préjugés qui ne nous viennent que des habitudes entretenues par les lobbys qui ont intérêt à ce que l'on continue à manger - puisqu'ils en produisent - de la viande et du lait alors que ce n'est pas si bon que ça pour nous, carrément mauvais pour la planète (et bien sûr pour les animaux d'élevage, premiers concernés) et à utiliser les vêtements issus d'animaux (laine, cuir, fourrures) pour s'habiller !

Notons aussi l'usage raisonnable de vidéos - mention spéciale pour la petite fille à qui sa maman raconte un joli conte avec un petit veau et sa maman - qui font de ce one woman show un produit (puisqu'il faut employer le langage - encore - dominant) 100 % sans sang, animal ou humain...

Redites-me-le-me-le, 100 % sans sang !

 
"Ça pique, un peu...", de Mélanie Rodriguez, Mickael Quiroga Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
25-07-2017
"Ça pique, un peu...", de Mélanie Rodriguez, Mickael QuirogaDu 7 au 30 juillet 2017 (relâche les 17, 24) à 17h à l'Observance

Durée : 1h

Ça pique, un peu... voire même beaucoup, surtout si on a moins de 18 ans (voire 35 ans si l'on s'appelle Tanguy !) ou plus de soixante-d... ou si l'on est retraité !

Car ça dépote pas mal côté humour noir avec celle qu'on avait connu moins Ange que Démon...

Des enfants malades aux pensionnaires de maison de retraite (Alzeimer, parkinsoniens, tétraplégiques, incontinents et... cumulards), en passant par une serial veuve noire et, bien sûr, les parents : personne ne sera oublié !

Bref, Mélanie RODRIGUEZ fait très mal...

... mais c'est si bon !

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 33 - 40 sur 229