Accueil

Ma mort était ma gloire, et le destin m'en prive.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... Voici donc la moisson 2018, et toujours celles des Festivals Off précédents : 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Avignon 2019 !
"Paulina", d'après Angelica Liddell Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Fanny INESTA   
08-07-2019

"Paulina", d'après Angelica Liddelldu 5 au 28 juillet 2019 à 22h (relâche les lundis) au Théâtre SHAM'S
Durée : 1 h

Paulina Elizabeth Lujan Morales avait 16 ans, elle était mexicaine. Le 12 mars 2008, elle est enlevée, violée et assassinée dans l'état de Chihuahua, à la frontière entre le Mexique et les Etats- Unis. Jamais justice ne lui sera rendue.

La comédienne Clémence Caillouel ente en scène les yeux pleins de larmes. Dans une chambre d'hôtel elle nous raconte la dernière histoire d'amour de son personnage. Mais c'est un amour entre coups et caresses, elle qui n'a connu que le pire. Elle raconte, sa pauvre petite vie, vouée à quémander un baiser, une attention en espérance de découvrir l'amour. Même si pour cela elle doit se prostituer gratuitement avec l'aide d'une webcam, la seule façon qu'elle a trouvé pour recevoir durant quelques instants des mots gentils (ma chérie, tu es belle, je te veux)

Lire la suite...
 
"Tant qu'il y aura des coquelicots dans les champs de blé", de Cliff Paillé Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Fanny INESTA   
08-07-2019

"Tant qu'il y aura des coquelicots dans les champs de blé", de Cliff Paillédu 5 au 28 juillet 2019 à 17h10 (relâche les mardis) au Théâtre Transversal
Durée : 1 h 15

Les livres et les champs de coquelicots nous ramènent à l'enfance. A l'heure où la curiosité s'éveille, où les tartines de confiture sont une vraie gourmandise, où la chasse aux œufs de Pâques nous émerveille...

Paul est un adulte aujourd'hui... On arrive chez lui, il nous reçoit un livre à la main. On le dérange, difficile d'abandonner un livre lorsqu'il n'en reste que quelques lignes... Le ton est donné, et quel ton !

Lire la suite...
 
"Yourte", de Gabrielle Chalmont et Marie-Pierre Nalbandian Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
08-07-2019

"Yourte", de Gabrielle Chalmont et Marie-Pierre Nalbandiandu 5 au 28 juillet 2019 (relâche les mardis) à 22h30 aux Lucioles
Durée : 1 h 40

Après un prologue plutôt néo-libéral, c'est un retour à la terre (au propre comme au figuré) de deux semaines que nous propose la Compagnie - bucolique - des Mille Printemps !

Ainsi, une fois jeté au puits ses défauts (argent, discipline, ego, intolérance, médiocrité) nuisant au vivre ensemble, c'est l'apprentissage de l'autonomie de la vie dans une grande yourte...

Avec la participation du public (venez nombreux !) pour définir et (s')organiser la vie en commun(s), l'usage de bambous pour faire de deux quatre triangles (changez de point de vue !), ce qui pourrait ressembler à une redite de 1968 est ici d'autant plus nécessaire que l'enjeu, plus que personnel est avant tout planétaire !

Survie de la planète oblige...

 
"Garçon qui volait des avions (Le)", d'après Élise Fontenaille Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
08-07-2019

"Garçon qui volait des avions (Le)", d'après Élise Fontenailledu 5 au 27 juillet 2019 (relâche les lundis) à 21h05 à la Présence Pasteur
Durée : 1 h 10

Un Attrape-moi si tu peux  inspiré de la cavale de deux ans de Colton Harris Moore, qui défraya la chronique outre-Atlantique de 2008 à 2010 en volant avion sur avion...

Éparpillant peu à peu les éléments de décor regroupés et "drapés" au centre de la scène, et usant de projections vidéos, les deux comédiens metteurs en scène (Julien BLEITRACH et Cécile GUÉRIN) vont en quelque sorte retracer la popularité grandissante du jeune homme sur les réseaux sociaux jusqu'à utiliser - ce n'est pas tout l'internet mais quand même - tout le plateau !

Et si l'on sait certes que la fuite finira par arriver à son terme, au  moins aura-t-on goûté du voyage...

 
"J'aurais tellement aimé", de May Laporte Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
08-07-2019

"J'aurais tellement aimé", de May Laportedu 5 au 28 juillet 2019 (relâche les mardis) à 19h10 aux Barriques
Durée : 1 h

Une bibliothécaire (Émilie CHEVRIER, émergeant peu à peu du noir) qui lit, quoi de plus naturel ?

Une bibliothécaire qui écrit, ou du moins qui voudrait écrire, et même si le passage à l'acte se fait attendre, quoi de plus probable ?

Alors que lui manque-t-il, que manque-t-il à cette amoureuse des livres pour franchir le pas du lecteur à l'écrivain ?

Peut-être simplement de passer de l'autre côté du miroir, de ne plus subir les diktats d'un autre mais de vivre sa vie, tout simplement...

 
Beaux Jours, aux Trois Baudets du 2 au 18 juillet 2019 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Webmaster   
01-07-2019

Quoi de mieux que le premier jour de l’été et le retour bien installé du beau temps pour rappeler la venue de BEAUX JOURS du 02 au 18 JUILLET aux Trois Baudets (ou Trois Beaux Days ?).

BEAUX JOURS. Le temps d’une heure de musique et de mots, ADRIEN SOLEIMAN, HALO MAUD ET FRÀNÇOIS ATLAS nous proposent une exploration sonore et visuelle du moment présent et des sentiments qui nous traversent.

Lire la suite...
 
"Lettre d'une inconnue", de Stefan Zweig Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Fanny INESTA   
27-06-2019

"Lettre d'une inconnue", de Stefan ZweigLETTRE D'UNE INCONNUE au Théâtre de la Carreterie

Du 5 au 28 juillet 2019 à 17h30 (Relâche : 9, 16 et 23)

Mise en scène : Céline Patrizio

Interprètes : Caroline Vidal, Guillaume Garonne

L'amour au delà de tout

Son voyage terminé, un écrivain célèbre rentre chez lui. Parmi son courrier, il remarque une enveloppe épaisse d'une écriture qu'il ne reconnaît pas. Intrigué, il l'ouvre et se trouve face à la confession d'une femme amoureuse sur le point de mourir. Il ne l'a jamais reconnue elle qui jusqu'à la fin lui a tout donné sans jamais rien attendre.

Lire la suite...
 
"Mademoiselle Palmer : épopée ordinaire", de Laura Lutard Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Aurélie COURTEILLE   
17-06-2019

"Mademoiselle Palmer : épopée ordinaire", de Laura Lutarddu 5 au 28 juillet 2019 (relâche les mercredis) à 11h à la Tache d'encre
Durée : 1 h

Un patrimoine exotique : Témoignage de la condition humaine

Premier spectacle de la Yakshi Compagnie : Captivant !
Les vestiges inattendus d’une relation paternelle disparue.
Venez découvrir l’histoire de Mademoiselle Palmer et les fondements de son berceau, écrits et portés à la lumière par Laura Lutard et en musique par Cécile Évrot.   
L’une comme l’autre alimentent avec élégance et sobriété le devant de la scène, donnant à voir et ressentir tout le sublime d’une émotion maîtrisée, faisant récit du parcours tout aussi exotique que chaotique de cette vie stupéfiante.
Cette rencontre des plus profondément humaine appelle aussi bien à la compassion qu’à l’émerveillement, venant à enrichir le parcours de chacun par le récit de cette expérience de vie.
Amour, détresse, retour à soi, cette aventure vient à résonner  et faire écho au plus profond de l’Être.
À partager.

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 65 - 72 sur 99
 
Image du moment
eee1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé