Accueil

L'amante d'un héros aime à lui ressembler,

Et voit ainsi que lui ses périls sans trembler.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... En attendant la moisson 2018, revoyez celles des Festivals Off précédents : 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Actualité
"Jour où j'ai appris que j'étais juif ! (Le)", de et avec Jean-François Derec Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
20-07-2018
"Jour où j'ai appris que j'étais juif ! (Le)", de et avec Jean-François DerecThéâtre du Chêne Noir à 18h45 du 6 au 29 juillet 2018 (relâche les lundis)

Le jour où j'ai appris que j'étais juif !

une pièce très tendre et amusante sur les juifs.

On ne présente plus Derec l'acteur, l'humoriste, le chroniqueur et l'auteur.

Ce petit monsieur au bonnet rouge, à l'accent grenoblois au sourire un peu gêné, aux yeux malicieux.

Il a signé l'adaptation avec son vieil ami Georges Lavaudan son roman « le jour où j'ai appris que j’étais juif ». C'est avec ce dernier que Derec avait fait ses début de clown au théâtre.

Lire la suite...
 
"Gitans", de Nino Noskin Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
20-07-2018

"Gitans", de Nino Noskinaux 3 Soleils à 12h10 du 6 au 29 juillet 2018 (relâche les lundis)

Gitans

Comme une tragédie qui ressemble à tant d'autres..

Elle ressemble a tant d'autres et peut d'ailleurs se dérouler en bien des endroits du monde.

Gitans comme Kosovar, Roumain, Kurde, Syrien, Africain... la liste peut être longue de ces immigrés qui ont été internés dans un camp. Un de ces camps où l'homme ne peut qu'y perdre son âme. Où les femmes sont là pendues aux décisions des militaires et à celles de leurs maris.

Lire la suite...
 
"Ecole des Femmes (L')", de Molière Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
20-07-2018

"Ecole des Femmes (L')", de Molièreau Théâtre des Corps Saints à 11h05 du 6 au 29 juillet 2018 (relâche les lundis)

L'école des femmes, un Molière bien actuel

Une plongée dans l'univers de Molière revisité juste un peu, un travail près du texte et du jeu...

Un classique joué en classique avec musique et chants et respecté dans son intégralité.

Le texte est là, les situations se déroulent comme il faut chacun à sa place, le futur marié prévoyant pour éviter d'être cocu, le jeune homme qui rencontre une jolie jeune fille, la jeune fille dressée pour être une future femme servile et les deux valets un peu débiles.

Lire la suite...
 
"PHILO FORAINE", de et avec Alain Guyard Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Claude KRAIF   
20-07-2018

ImageMAISON IV DE CHIFFRE du 6 au 29 juillet 2018 (relâche les lundis)

Interprète : Alain Guyard

Il y a plusieurs façons de rire, rire jaune ou rire bêtement, avec Alain Guyard le rire est intelligent, philosophique,  quand il est question d’opposer René Descartes à Frédéric Nietzsche. Un véritable Gai savoir qui envahit la scène. Rien d’ennuyeux, de pontifiant, c’est de l’homme dont il est question, dans son quotidien  le plus terre à terre et le plus ciel à ciel. L’homme qui n’est pas qu’une mécanique obéissant aux injonctions de la gravitation.  L’homme qui n’est pas qu’un pur esprit domptant les basses pulsions du corps pour plaire à Dieu.

Lire la suite...
 
"Constellation du cancer (La)", de et avec Mary-Tahra Homman Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
20-07-2018

"Constellation du cancer (La)", de et avec Mary-Tahra Hommandu 7 au 29 juillet 2018 (jours impairs) à 21h30 à l'Alibi
Durée : 1 h 30

Une constellation que l'on préfère à sa place, là-haut dans les étoiles, plutôt qu'à l'issue d'une scintigraphie !

Mais le hasard, qui ne fait pas toujours bien les choses, peut brusquement décider de vous faire ce cadeau empoisonné : vous rappeler que, comme Socrate, vous êtes mortel, et ce de manière plus brusque et insistante que la vague probabilité - certes non nulle - de se faire écraser un matin en sortant de chez soi...

Lire la suite...
 
"#Années Folles", d'Anne Cadilhac Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
20-07-2018

"#Années Folles", d'Anne Cadilhacdu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les 16, 23) à 20h05 au Pixel Avignon
Durée : 1 h 05

Après la boucherie de la Grande Guerre, l'heure est à l'insouciance, à l'urgence de (re)vivre, de faire la fête, de se libérer, d'expérimenter : ce sont des années folles pour l'Art (le dadaïsme), la musique (Satie, le jazz), et les avant-gardes de tout poil !

Alternant le parti pris d'un abécédaire pour dérouler les moments les plus marquants de cette (trop courte) décennie festive parisienne et la sélection d'une bonne dizaine de chansons, celles du cabaret Le Bœuf sur le toit (chorégraphie)...

... Madame Trotte (Anne CADILHAC) et sa domestique Gertrud (Juliette PRADELLE) - "qui n'a pas de conversation" mais a la main leste en pastilles Vichy - vont pendant une heure nous faire revivre le charme d'une insouciance qui prit hélas brutalement fin lors de la crise économique de 1929  !

 
"Comme des poissons dans l'eau", de Maxence Descamps Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
20-07-2018

Comme des poissons dans l'eaudu 6 au 29 juillet 2018 (relâche les mercredis) à 17h au Pixel Avignon Salle Bayaf
Durée : 1 h 10

Ah, la mémoire... vaste sujet ! Que serions-nous sans elle, mémoire immédiate, mémoire à long terme, trous de mémoire, RAM, disques durs, bugs...

C'est rare, mais, au niveau du texte... voilà une pièce parfaite, avec juste ce qu'il faut, rien de  trop, rien qui manque !

Il y a l'idée originale (qu'on ne dévoilera pas), le suspens dans le déroulement de l'action, le comique des dialogues, les interrogations que l'on se pose avec les personnages, la réflexion quant à la possibilité, non d'une île, mais de bulles...

Pour ce qui est des quatre jeunes comédiens, point n'était nécessaire de jouer le Cid... pour démontrer qu'aux âmes bien nées (dans le théâtre), la jeunesse n'attend pas le nombre des années !

D'autant que pour un poisson rouge...

... la perception du temps qui passe est nécessairement née de la dernière pluie !

 
"Si l'Homme est né libre, il doit se gouverner", de Chantal Ray Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
20-07-2018

"Si l'Homme est né libre, il doit se gouverner", de Chantal Raydu 7 au 29 juillet 2018 (jours impairs) à 15h15 à l'Alibi
Durée : 1 h

Après une séance de désintoxication du langage, où elle a redonné du sens au mot démocratie, la Cie Remue-Méninges s'attaque, par le biais d'une séance privée de "souffrologie" entre le Docteur Castoriadis (Chantal RAY) et son patient (Gérard VOLAT), à l'argent...

L'argent qui tend pour ceux qui en ont le plus - les riches, ce 1 % d'assistés - à devenir un but, une fin en soi, développant par conscience de caste mille et un moyens (dette publique, privatisation des biens communs, PPP, etc.) d'en confisquer toujours plus aux 99 % restants, ces accros du "Tous ensemble, tous ensemble !" qui cache pourtant... une inconscience (crasse) de classe !

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 65 - 72 sur 209
 
Image du moment
exploit-linux1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé