Accueil

Ta vertu met ta gloire au-dessus de ton crime.

(P. Corneille)

 
Accueil
Rédactionnel
Critiques
Agenda
Actu des compagnies
Manifestes
Vos annonces
Echanges
Nous écrire
Sites à voir - vos liens
Outils
Navigateurs...
Rechercher
Extraits filmés
Pendant toute la durée du festival d'Avignon, notre webreporter Jean-Yves Bertrand court les pièces pour en croquer des bouts sur vidéo... En attendant la moisson 2018, revoyez celles des Festivals Off précédents : 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001...
Ont fait Avignon
AU PAYS DES RONDEURS - LES SOURICIEUSES
Les Souris Vertes dé-Croassent en Lorraine, puis à Roanne au Festival Tables ouvertes - voir leur tournée (vues au festival d'Avignon 2010)

LA BELLE AU BOIS DE CHICAGO
à la COMÉDIE DE NICE, du mardi au samedi à 21h30, du 14 au 25 mai 2013 (vue au festival d'Avignon 2011)

CHRONIQUE D'UNE MÈRE ORDINAIRE
au THÉÂTRE DU NORD-OUEST (vue au festival d'Avignon 2012)

MARLON
en tournée (vue au festival d'Avignon 2010)

MÉTALLOS ET DÉGRAISSEURS
en tournée (vus au festival d'Avignon 2011)

MORTS SANS SÉPULTURE
au THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT les vendredis à 20h30 (vus au festival d'Avignon 2012)

ORLANDO
le 24 septembre 2012 à Arthès (81), lors du festival Chantons Sous Les Toits (vus au festival d'Avignon 2006)

LE PAPALAGUI
en tournée (vu au festival d'Avignon 2012)

RÊVERIES D'UNE JEUNE FILLE AMOUREUSE
à la FOLIE THÉÂTRE, Je, Ve, Sa à 21h30, le dimanche à 18h à partir du 25 octobre 2012 (vues au festival d'Avignon 2012)

LA VIOLONISTE ET L'ESPRIT DE LA CHAISE
du 27 avril au 30 juin 2013 Sa, Di à 18h à l'AKTÉON-THÉÂTRE (vus au festival d'Avignon 2008)

 
Actualité
"Opera Camera", de E il piano va d'après Don Giovanni de Mozart Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
18-07-2018

"Opera Camera", de E il piano va d'après Don Giovanni de Mozartdu 10 au 22 juillet 2018 (relâche les 14, 16) à 21h au Cloître de la Collégiale - Villeneuve en Scène
Durée : 1 h 15

Dans la quiétude du Cloître de la Collégiale de Villeneuve lez Avignon (hors soir de Mundial) la Compagnie E il piano va (et vogue la musique...) nous propose sa version pour Avignon du Don Giovanni de Mozart pour pianiste (Sylvie SAGOT-DUVAUROUX), Leporello (Francisco CABELLO, qui ouvre le spectacle en bon Monsieur Loyal) et, bien sûr, Don Giovanni (Audrey SAAD) lui-même... euh, elle-même !

Outre la technique et le jeu exceptionnels du trio, on s'enthousiasmera pour les trouvailles de décor et de mise en scène - comme l'idée du filet de pêche à poupées pour représenter les nombreuses maîtresses passées de Don Giovanni, ou l'art de figurer un personnage avec du fil de fer, quelques brillants et une étole...

Bravo Maestros !

 
"Guerre des salamandres (La)", de Robin Renucci, Karel Capek Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
18-07-2018

"Guerre des salamandres (La)", de Robin Renucci, Karel Capekdu 10 au 22 juillet 2018 (relâche le 16) à 19h à la Plaine de l'Abbaye - Villeneuve en Scène
Durée : 1 h 40

Écrit en 1936 pour dénoncer le capitalisme débridé et le colonialisme de son époque, La guerre des salamandres de Karel Capek a gardé - hélas - toute son actualité...

Cette adaptation réalisée par Évelyne LOEW, et mise en scène par Robin RENUCCI pour  les Tréteaux de France,  montre bien, à l'heure du néo-libéralisme triomphant et de l'exploitation effrénée des ressources naturelles par les multinationales que la mondialisation a lâchées sur le monde, que nous n'avons rien retenu des leçons du passé !

Pire, il semble bien que cette fois-ci les hommes n'auront pas besoin des bouleversements climatiques initiés par les "salamandres" pour se retrouver...

... les pieds dans l'eau !

 
"Je suis la bête", d'Anne Sibran, Pierre Badaroux Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
18-07-2018

"Je suis la bête", d'Anne Sibran, Pierre Badarouxdu 10 au 22 juillet 2018 (relâche les 14, 16) à 17h à la Salle des conférences - Villeneuve en Scène
Durée : 1 h 15

C'est l'histoire d'une enfant sauvage qui a grandi...

C'est une bête de la forêt qui se raconte, qui nous raconte l'école de la forêt...

Peu de lumière - il fait sombre sous les arbres, et beaucoup des habitants de la forêt vivent la nuit...

Et la nuit, ce qui compte, c'est l'ouïe, c'est avant tout ce qui vous permet d'entendre qui s'approche : proie ou ennemi ?

Manger ou être mangé, en fait...

 
"Sortilège", de Katerina Fotinaki, Irini Gonou Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Yves BERTRAND   
18-07-2018

"Sortilège", de Katerina Fotinaki, Irini Gonoudu 6, 7, 8, 13, 14, 15, 17 à 21, 27, 28 juillet 2018 à 13h à la Chapelle de l'Oratoire
Durée : 1 h

La meilleure ou du moins la plus forte sorcière de ce festival off va vous démontrer que malgré un sort jeté sur sa guitare par la seconde meilleure sorcière, etc., elle sait comment convoquer tout un ensemble de percussions pour voyager léger !

Et tandis qu'elle égrène en six chapitres chansons et poèmes évoquant toutes les phases subies et à passer par pour se remettre d'un chagrin d'amour (et d'une trahison), on se dit que bien bête ou aveugle est celui qui a préféré l'ombre à la proie...

... euh, l'oiseau à la cigale ?

 
"TREMOR AND MORE", de Herman Diephuis Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Claude KRAIF   
17-07-2018

"TREMOR AND  MORE", de  Herman DiephuisLA PARENTHESE du 15 au 20 juillet 2018

Précédé de Pulse(s) (extrait), Instantanés #1 Anne-Flore de Rochambeau

Conception et chorégraphie : Herman Diephuis

Collaboration et interprétation Jorge Ferreira

Une table et des mouvements, le danseur semble incommodé par le côté statique de la table. Lui, il bouge dans tous les sens. La musique trépidante l’entraine. Il rampe, Il escalade. La danse est à l’intérieur de son corps. Elle veut sortir. C’est une chorégraphie spectaculaire, douloureuse comme un enfantement. Il faut être virtuose pour danser quand les mouvements vous échappent. Ce spectacle est impressionnant, exigeant, pendant que la table reste impassible, sans cœur.

 
"INSTANTANES #1", de Christian et François Ben Aïm Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Claude KRAIF   
17-07-2018

"INSTANTANES #1", de Christian et François Ben AïmLA PARENTHESE du 15 au 20 juillet 2018

Précédé de Pulse(s) (extrait) et suivi de Tremor and more

Chorégraphie de Christian et François Ben Aïm

Avec : Anne-Flore de Rochambeau

C’est un premier INSTANTANE de Christian et François Ben Aïm, une chorégraphie de l’instant à la manière du haïku japonais, quand l’instant émerge de sa solitude pour se relier à l’instant suivant. Une danse comme une présence pure de toute attache. Ce mouvement inouï demande à se métamorphoser sans cesse, porté par les sonorités de la musique.

Lire la suite...
 
"PULSE(S) (extrait)", Filipe Lourenço Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Claude KRAIF   
17-07-2018

"PULSE(S) (extrait)", Filipe LourençoLA PARENTHESE du 15 au 20 juillet 2018

Suivi de INSTANTANES#1 Anne Flore de Rochambeau, Tremor and more

Conception, Chorégraphie, interprétation : Filipe Lourenço

Percussions d’abord en se frappant la poitrine, le corps du danseur se met en mouvement. Les frappes sont relayées par la sono dans un crescendo de plus en plus rapide. Le danseur prend la musique à bras le corps, les percussions suivent les rythmes de leur origine orientale. On pense aux derviches tourneurs. La scène devient un manège qui tourne en même temps que le danseur. Les bras, les jambes font penser à la déesse Kali, la déesse du temps et de la mort. Le va et vient dessine des arabesques. La danse pourrait devenir transe mais Filipe Louranço contrôle ses mouvements  avec précision. Et toujours la percussion qui frappe, qui accompagne chaque geste. Qui pulse au plus loin du temps.

 
"PASSAGERS de L’AUBE (LES)", de Violaine Arsac Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Claude KRAIF   
17-07-2018

"PASSAGERS de L’AUBE (LES)", de Violaine ArsacThéâtre La Luna du 6 au 29 juillet 2018

Mise en scène : Violaine Arsac

Avec : Grégory Corre, Florence Coste, Mathilde Moulinat, Nicolas Taffin

Dans cette pièce, deux sujets qui s’entrecroisent. Le premier c’est un couple et ses problèmes classiques d’interférence entre la vie professionnelle et la vie privée. Le second c’est la vie de l’hôpital qui se veut scientifique et rigoureuse face à des phénomènes inexplicables de réveil post mortem. Les théories vont s’affronter en même temps que les querelles domestiques.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 Suivante > Fin >>

Résultats 81 - 88 sur 207
 
Image du moment
eee1.jpg
Section de Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Archives
Sites liés

un poisson

un poisson bariolé