"FAUST", d’après l’œuvre de GOETHE
Écrit par Claude KRAIF   
08-07-2018
"FAUST", d’après l’œuvre de GOETHE

Le 11 ; Gilgamesh Belleville du 6 au 27 juillet rel : les 11 et 18 juillet

Adaptation et mise en scène ;  Gaële Boghossian

Avec : Paulo Correia, Fabien Grenon, Melissa Prat

Création musicale et interprétation : Clément Althaus

Tout est rassemblé dans cette magnifique mise en scène du Faust, opéra rock, chœur antique, son et lumière, effets cinématographiques. On pense au film des Pink Floyd « The Wall », on pense à la « Beauté du Diable » de René Clair. Il a fallu la grande scène du 11, un décor somptueux et tout un matériel audiovisuel pour rendre ce spectacle grandiose. Il a fallu aussi le chant, la musique et des comédiens virtuoses qui savent échanger leur personnage, tour à tour Faust et diable.

L’adaptation se veut une métaphore de notre époque, la dérive du monde industriel qui sacrifie les valeurs humanistes au profit de la richesse et de la consommation. Le thème récurrent de la dualité du bien et du mal finit par devenir convenu, banalisé, anesthésié. Dans la première scène, Faust est endormi. C’est à ce moment que le diable intervient. Le théâtre avec toute la force spectaculaire des moyens modernes, avec tout le bruit et la fureur du spectacle vivant, veut nous réveiller.