"Variations Enigmatiques", d'Eric-Emmanuel Schmitt
Écrit par Fanny INESTA   
09-07-2018

"Variations Enigmatiques", d'Eric-Emmanuel SchmittThéâtre des Corps Saints à 15H10

Du 5 au 29 juillet 2018 (relâche les 9, 16 et 23)

Représentations supplémentaires à 17h les 10, 17 et 24

Lorsque l'omission est au service de la musique

La pièce démarre, tel un coup de fusil auquel on ne s'attend pas !

Etrange façon d'accueillir un journaliste venu interviewer un prix Nobel de littérature, le célèbre et misanthrope Abel Znorko. Isolé depuis plusieurs années sur une île de Norvège, il est vaniteux, et provocateur. L'entretien débute, Erik Larsen désire en savoir davantage sur son dernier roman, une correspondance dédiée à une femme... Les questions fusent, la confrontation est plutôt électrique. Les questions dérangent l'écrivain, elles traitent de l'intime... L'auteur, refuse, exprime son incompréhension, sa colère lui demande de partir sur le champ, mais le retient aussi.

On se questionne, quels motifs inavoués de la part de l'un et de l'autre... La pièce prend une progression dramatique, un suspense qui va tenir le public en haleine tout au long du spectacle. Elle se fraye des sentiers vers de nouvelles perceptions qui ne cessent de nous interroger. Le thème universel de l'amour et de la passion,et puis ceux de la création, de la trahison, du mensonge des incertitudes,de la maladie et du deuil feront partie des rebondissement tout au long du spectacle .

Les dialogues fusent, les répliques sont violentes, délicieusement cyniques, et terriblement drôles. On rit beaucoup, on s'émeut, le rythme cardiaque s'accélère, parfois nos cœurs se serrent...

Gilles Droulez, metteur en scène et acteur dans le rôle d'Abel Znorko a su créer une ambiance où toute la palette émotionnelle nous ravit. Il joue avec brio, son interprétation est édifiante.

François Tantot excelle dans le rôle du journaliste placide mais qui va vite se révéler autre. Son jeu est parfait, savamment distillé, subtil et délicat.

Une pièce bien rythmée ou le dénouement est une promesse, une réconciliation.

Mise en scène Gilles Droulez

avec Gilles Droulez et François Tantot

Assistance mise en scène : Fanny Corbasson