"Bon Débarras !", de la Compagnie Alula
Écrit par Jean-Michel GAUTIER   
09-07-2018

"Bon Débarras !", de la Compagnie AlulaDu 6 au 26 juillet 2018 (relâche les 11 et 18)

à 12h30 au Théâtre des Doms - 1 rue des escaliers sainte Anne, 84000 Avignon

Un débarras universel et intemporel où des générations d'enfants sont venues se réfugier

Marionnettes/enfants dont on oublie les manipulateurs.

Sous l'escalier, un débarras, la cachette magique, le havre de paix, l'espace de vie véritable.

Les personnages vont toutes et tous se succéder sans qu'on y prenne garde, sans qu'on y attache trop d'importance car l'important ce sont eux... Eux, ces enfants qui traversent le temps, qui tour à tour deviennent nos parents, nos grands parents et plus encore mais qui nous sont si semblables dans leurs quêtes, leurs secrets et leur vie d'enfants. Nous traversons un siècle d'histoire, dans une chronologie non respectée, mais oh combien inutile, tant nous sommes happés par la virtuosité qui se dégage.

L'espace conçu par Sarah de Battice gonfle, se déploie, se resserre il reste toujours ce lieu qui leur appartient qui les protège.

Trois manipulatrices, Sandrine Bastin, Perrine Ledent et Chloé Struvay donnent une vie quasi réelle aux marionnettes tant et si bien qu'on oublie très vite que ce ne sont pas des comédiens, quelle prouesse !!!! Elles sont à taille humaine ont tout de réel, la voix bien sur mais aussi les attitudes, les postures, jonglant avec l'histoire comme on le fait avec les mots, se succédant les unes les autres sans raccord et sans trou pour créer une fresque d'un siècle. Nos souvenirs surgissent lorsque le mange disque à cassettes que l'on rebobine se met en route, les années d'après guerre, l'émancipation de la femme, les talkies walkies, les jeux ou l'on invente des histoires, comme seuls les enfants savaient le faire... avant peut être l'arrivée des jeux électroniques et des portables... Une scène absolument géniale ou une petite fille entame une danse endiablée, quelle prouesse dans la manipulation

Une pièce très originale, ou l'on rit mais pas que...

Ils nous prennent par la main délicatement jusqu'à l'entrée dans le débarras... où nous nous engouffrons avec délice dans ce lieu préservé. Encore une pièce adorable dans le havre de paix du Théâtre des Doms où brille l'esprit de la Valonnie.

création collective sur une idée de Sandrine Bastin

mise en scène par Muriel Clairembourg

avec Sandrine Bastin, Perrine Ledent, Chloe Struvay

scénographie Sarah de Battice

marionnettes Jean Christophe Lefèvre, Annick Walachniewicz