"Gardiennes", de Fanny Cabon
Écrit par Fanny INESTA   
23-07-2018

"Gardiennes", de Fanny CabonAux 3 Soleils à 18h30 du 6 au 29 Juillet 2018 (relâche les lundis)

En position d'accouchement, une jeune femme se vide de son sang... Ses sœurs sont autour d'elle pour l'aider... elle a mal... elles sont là... solidaires.

Un beau spectacle écrit et joué par Fanny Cabon. Elle incarne seule, toutes les mémoires des femmes. Ces temps pas si lointains où l'avortement était interdit et où elles étaient juste des mères au foyer. Elles se débrouillaient comme elles pouvaient : des potions abortives aux aiguilles à tricoter, méthodes dangereuses ou beaucoup en mouraient. Il faut dire que les choix de contraception étaient loin d'être fiables : des maris absents de ces préoccupations, elles étaient seules. Restait à faire appel à des «  faiseuses d'anges », acte défendu par la loi. Sans autre solution, elles bravaient l'interdit dans la clandestinité, la souffrance et le silence.

Le chemin jusqu'à la loi de Simone Veil en 1974 fut très long. Il faut se souvenir qu'en 1939 une brigade policière fut créée pour rechercher  «  les faiseuses d'anges », la première exécution eut lieu en 1943. Puis ce fut la déclaration des 343 salopes en 1971 qui proclamèrent l'avortement libre.

Fanny Cabon avait le désir de partager les confessions de sa famille, ses arrière-grand-mères, grand-mères, mères, tantes qui ont jalonné sa vie. Un beau et bouleversant témoignage de toutes ces générations qui nous séparent du début du XXè siècle à ce jour.

Elle joue tous ces personnages avec réalisme, force et talent. C'est rythmé par des silences, des colères, des musiques. Un ode à la vie, ces femmes, ces gardiennes. Un travail d'actrice de haute voltige, des dialogues ciselés.

La mise en scène de Bruno De Saint Riquier est efficace et soignée, un travail remarquable. Une succession de tableaux est évoquée par une belle mise en valeur des différentes époques.

Un portrait de femmes universel, un bel hommage à nos aînées, et chacun d'entre nous, hommes et femmes en sera touché.

Metteur en Scène : Bruno De Saint Riquier

Interprète et auteur : Fanny Cabon