« Je ne marcherai plus dans les traces de tes pas » de Alexandra Badea
Écrit par Claude KRAIF   
15-11-2018

"Je ne marcherai plus dans les traces de tes pas", d'Alexandra BadeaThéâtre Benoît XII d’Avignon

Mise en scène : Vincent Dussart

Chorégraphie : France Hervé

Avec : Roman Bestion, Juliette Coulon, Xavier Czapla, Laetitia Lalle Bi Bénie

Sur la scène trois acteurs/danseurs, deux femmes et un homme sont en proie à ce sentiment diffus, envahissant, incontrôlable, la honte. ce sentiment responsable d’inhibitions et de peurs. Le dialogue s’engage, plutôt trois voix prisonnières qui cherchent à se libérer.

Sur le plateau tout est blanc, sur un écran des carrés de lumière sont projetés, La musique est sidérale, planante, entre ciel et terre. Les comédiens expriment la souffrance des personnages, par des cris de révolte  par des gestes quasi  autonomes, comme des corps en fuite dans des mouvements désordonnés, comme si quelque chose d’archaïque s’exprimait en contradiction avec l’habit social qui paralyse. La honte comme pulsion de mort qui s’oppose à la volonté de vivre.

Remarquable, donc cette mise en scène qui par son jeu d’ombre et de lumière  évoque le genre de purgatoire qui s’appelle le monde moderne. Les comédiens vont et viennent sur la scène en diagonale. Parfois les gestes deviennent danse comme une possibilité, peut-être, d’assumer la honte d’être humain.